C’est parti pour quatre jours de Salon du livre… et de la bande dessinée

    Le Salon du livre de Paris ouvre ses portes au public ce vendredi, porte de Versailles. Le grand rendez-vous de l’édition sous toutes ses formes. Avec, une fois encore, une présence non négligeable de la bande dessinée.

    SalonLivreSigne d’une présence croissante de la bande dessinée au sein de la manifestation, plusieurs auteurs de BD font partie des “têtes d’affiches” de l’édition 2015. Aux côtés de vedettes comme Douglas Kennedy, Jean d’Ormesson ou Ken Follett, on trouve en effet les tête de Riad Saffouf, de Catel (pour son Olympe de Gouges), de Plantu ou de Scott McCloud.

    Et le Salon du livre de Paris consacre effectivement une place importante à la bande dessinée. Que ce soit dans la superficie des stands des éditeurs (une cinquantaine seront présents, dont un pôle d’indépendants dans le “triangle des Bermudes”), des files lors de certaines séances de dédicaces et des rencontres avec de grands auteurs…

    Cette année, parmi ces rencontres, on notera bien sûr la venue de l’Américain Scott McCloud, avec son tout nouveau roman graphique, le Sculpteur.

    D’autres auteurs s’inscrivent dans les thématiques générales de l’année. Ainsi, la délégation brésilienne (le Brésil est l’invité d’honneur), s’enrichit des dessinateurs et scénaristes Daniel Galera, S.Lobo, Marcello Quintanilha et du plus connu (et apprécié) pour notre part Fabio Moon, l’auteur notamment de l’Aliéniste ou du magnifique DayTripper (ces quatre auteurs participeront à un débat sur L’âge d’or de la BD brésilienne ce dimanche 22 mars à 14 heures).

    Autre pays à l’honneur, le Pologne, à travers diverses villes et auteurs comme ou le dessinateur de Thorgal, Grzegorz Rosiński, et Marzena Sowa (la série Marzi).

    Parmi les temps forts consacrés au 9e art, on notera un débat autour de l’humour de Franquin (ce vendredi à 16 heures), puis sur le stand de l’Institut français une rencontre autour de la BD francophone au Japon (à 18h30). A cette même heure, Pantu évoquera le travail de caricaturiste de presse.

    Dimanche 22 mars, Riad Sattouf évoquera en avant-première le tome 2 de son récit L’Arabe du futur (“Fauve” du meilleur album d’Angoulême en janvier dernier) à 10h30.

    Et juste après lui, Scott McCloud viendra “parler 9ème art”.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’affiche rosse sur les grilles du Sénat

    L’expo du Sénat, de dessins de presse retraçant l’Histoire du XXe siècle, sur les ...

    Cartooning for peace s’affiche à Amiens

    L’exposition « Dessins pour la paix » est encore visible dans les locaux de ...

    Enki Bilal vient hanter le Louvre

    Enki Bilal est au Musée du Louvre jusqu’au printemps 2013. Avec ses 23 “fantômes”, ...