Categories
Festivals & salons

Le singe de Hartpool a de nouveau rendez-vous avec l’Histoire

Le singe de Hartlepool, le bel album de Lupano et Moreau se voit décerné le Prix de la bande dessinée historique du festival de Blois.

Le singe lauréat et son trophée (logo du festival de Blois)

Carton plein pour Le singe de Hartlepool  (Delcourt) : après les libraires, les historiens. Le très réussi album de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau, qui avait déjà obtenu en juin le Prix des libraires de bande dessinée (des réseaux Canal BD et Album), vient de se voir décerner le 10e Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique.

Le jury, présidé par l’historien (et critique de BD) Pascal Ory a donc à son tour été séduit par les tragi-comiques tribulations de ce pauvre chimpanzé napoléonien lynché par des villageois anglais ignares. Une victoire (posthume concernant le héros involontaire de l’histoire) qui ne manque pas de panache, au vu des autres albums nominés pour ce concours :  Pablo, t.3, de Julie Birmant et Clément Oubrerie, les Folies Bergère, de Zidrou et Francis Porcel (deux albums Dargaud), Sang noir de Frédéric Chabaud et Julien Monier, L’Insoumise (Actes sud) de Chantal Montellier et Marie-José Jaubert, mais aussi, Notre Mère la guerre de Kris et Maël, Kongo de Tom Tirabosco et Christian Perrissin (tous deux, albums Futuropolis), Moi René Tardi, prisonnier au Stalag II B (Casterman) de Jacques Tardi et Une si jolie petite guerre (Denoël) de Marcelino Truong.

Le prix (de 3 000 euros) sera remis aux auteurs lors des 16e Rendez-vous de l’histoire de Blois, le 12 octobre.

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *