Nicolas Poupon sort la tête du bocal

    Nicolas Poupon dédicacera ses albums, notamment les six tomes d’Au fond du bocal, le 10 décembre à Amiens.

    Difficile de ne pas craindre de tourner en rond avec une histoire de poissons rouges dans leur bocal. Nicolas Poupon y parvient pourtant depuis six albums. Né un peu par hasard, produit ensuite à un rythme dense pour BoDoï, les gags – parfois très noirs – s’enchaînent désormais au fil des pages, avec un succès grandissant auprès du public.

    Pédagogue et aimant faire partager sa passion (on se souvient d’un “cours” avec des scolaires particulièrement charismatique voilà deux ans lors du festival de bandes dessinées d’Amiens), Nicolas Poupon révèle aussi d’autres talents, en dehors du bocal, comme dans son one-shot Faire semblant les jours d’orage, chronique sociale en demi-teinte et habile avec deux jeunes de banlieue.

    Bref, une belle rencontre à faire, à quelques jours de Noël, ce 10 décembre à la librairie Bulles en Stock d’Amiens.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Dédicaces de “L’arbre de l’innocent” normand par son scénariste

    Sylvain Atrous, maire de Cuverville-sur-Yères (Seine-Maritime) mais ici surtout en tant que scénariste de ...

    La dédicace d’Edouard Cour (Herakles) annulée

    Conséquence, annexe, à la grève de la SNCF, la séance de dédicaces prévue ce ...