Première journée dans la Cyberbulle

    Lors d'une conférence, ce samedi matin.
    Lors d’une conférence, ce samedi matin.

    Le cadre du centre d’innovation de l’UTC (Université technologique de Compiègne) se prêtait particulièrement à un festival “virtuel-réel” sur le thème des liens entre bande dessinée et nouvelles technologies numériques. Et au dispositif de captation vidéo en direct des différentes conférences et ateliers, coeur du “concept” de ce nouveau festival de la Cyberbulle, organisé par le site PlanèteBD.com et la BDthèque de l’UTC…

    Au soir de la première journée, si le public ne s’est pas massivement déplacé, le bilan en terme de contenus et d’organisation était largement positif. Et l’idée valait incontestablement d’être tentée. Comme souvent, quand on leur donne la parole (et qu’on ne les cantonne pas à dédicacer en séries), les auteurs de bande dessinées ont beaucoup de choses intéressantes à dire !

    Nicolas Barral et Olivier TaducCôté technique, ils se sont montrés aussi bons vulgarisateurs des nouveaux outils utilisés, ainsi de Nicolas Barral et Olivier TaDuc expliquant leur façon de travailler sur leur logiciel MangaStudio, avec démonstration en direct assez bluffante pour le profane. Le dessin “numérique”, avec stylet et sur tablette était aussi au centre d’une des table-rondes de l’après-midi, avec une palette d’auteurs aux approches différentes, entre les précurseurs, comme Denis Bajram ou Oivier TaDuc, ceux qui y sont venus tels Nicolas Barral et Jean-Michel Ponzio, celui qui en est un peu revenu (pour les albums en tout cas): Mathieu Lauffray et celui qui n’y est pas entré, Pascal Croci. Echanges décontractés et stimulants qui ont permis de constater, au final, que le débat était un peu dépassé désormais. Et que l’important demeurait, comme le nota en conclusion Mathieu Lauffray “l’oeil et la main“.

    Le public, attentif, lors de l'atelier de Barral et Taduc.
    Le public, attentif, lors de l’atelier de Barral et Taduc.

    Dans un programme très dense, on a aussi pu évoquer les blogs BD avec Boulet, l’hybridation de la pop culture contemporaine avec des auteurs naviguant entre BD, films d’animations, jeux vidéo ou turbo-média, comme le Saint-Quentinois (d’origine) Jean-Louis Mast, le dessin vectoriel, l’ouverture du marché de l’art au 9e art ou la technique de “photo-dessinée” singulière de Jean-Michel Ponzio.

    En plus d’organisateurs souriants, d’une ambiance cool ou d’une librairie bien complète sur les bibliographies des auteurs présents (mais pas numérique, elle, pensez à garder liquide ou chèques), des membres de la Cyberbulle, étudiants en 4e année de l’UTC avaient aussi développé une intégration dans des décors 3D modélisés par Jean-Michel Ponzio. Une petite plongée (à l’aide du dispositif d’occulus rift) dans une réalité virtuelle effectivement très immersive.

    Le festival se poursuit ce dimanche et les conférences seront progressivement visualisables sur le site du festival ou sur YouTube.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Tardi s’expose

    A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 8 juin 2013, la Galerie Oblique, à Paris, présente ...

    Le 32e BD Boum à Blois, c’est parti

    Le festival BD Boum, à Blois, se tient bien ce week-end. Avec à l’honneur ...

    Saint-Quentin raconte sa Grande guerre en bande dessinée

    Décidément, l’Aisne inspire pour les récits d’enfants pendant la guerre de 14-18. Après la ...

    La Gouttière à Montreuil

    Le Salon du livre et de la presse jeunesse se tient jusqu’à lundi à ...