Un Prix des lycéens picards Made in China

    Le 15e prix du Meilleur Premier Album des lycéens picards a été remis ce samedi à Kai Zong, pour l’album, Nankin, sur un scénario de Nicolas Meylaender.

    Lors de la remise du prix. De gauche à droite : Christophe Porquier, Thierry Cavalié, Zong Kai (et sa traductrice), Nicolas Meylaender et un des salariés d'On a marché sur la bulle impliqués dans les interventions dans les établissements scolaires.

    Pour la première fois, c’est un dessinateur chinois qui a été choisi par les lycéens picards, pour ce 15e Prix du Premier album. Le choix de l’album est, pour sa part, tout aussi surprenant. Et déjà pour ses auteurs. La guerre sino-japonais, prélude à la Seconde Guerre mondiale en Asie n’est en effet pas l’épisode historique le plus connu en Europe – et dans la BD… sinon dans Le Lotus bleu de Tintin (ou dans la récente série La Balade de Yaya, également chez Fei (et dont, pour l’anecdote, Nankin est un peu une résurgence, puisque c’est en travaillant la doc pour Yaya que Nicolas Meylaender a eu l’envie de faire un album sur le sujet). Nankin n’est pas non plus un album très facile et pas forcément destiné pour les jeunes. Si pour Kai Zong, il était important que le monde connaisse cette histoire et si Nicolas Meylaender l’envisageait bien aussi comme un “devoir de mémoire“, tous deux visaient plutôt un public adulte, ou étudiant. “Là, on a vraiment atteint notre objectif, et même plus, car on touche des lycéens, ce qui n’était pas du tout envisagé !”

    C’est donc avec un grand plaisir que Kai Zong a reçu son prix, des mains de Thierry Cavalié, président de l’association On a marché sur la bulle et Christophe Porquier (Les Verts), représentant du Conseil régional, partenaire (avec la Caisse d’Epargne) depuis le début de l’opération.

    Recevant son trophée, le dessinateur chinois a rappelé être déjà venu à Amiens, un mot qui, en chinois, signifierait “ne pas être totalement réveillé“. Et c’est un peu avec ce sentiment de rêve éveillé qu’il a avoué être arrivé aujourd’hui en Picardie.

    De son côté, Christophe Porquier a souligné qu’il s’agissait là du “plus beau prix de bande dessinée, car ce concours vise à intéresser un jeune et large public à la lecture et qu’il permet de faire découvrir des jeunes auteurs.”

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La Poste en BD pour le festival d’Amiens

    Les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens et La Poste renouvellent leur petit concours ...

    Lorenzo Mattotti en version originale à Amiens

    Lorenzo Mattotti était à Amiens, ce lundi 9 octobre, en point d’orgue et conclusion ...

    Le statut des auteurs (notamment de BD) s’enracine

    Le très attendu Rapport de Bruno Racine sur le statut de l’auteur (de bande ...

    Nicolas Poupon sort la tête du bocal

    Nicolas Poupon dédicacera ses albums, notamment les six tomes d’Au fond du bocal, le ...

    Bandgee, un portail pour faire entrer les plus jeunes vers la BD

    Les Éditions Dargaud, Dupuis et Le Lombard ainsi que Citel, Ellipsanime et Mediatoon viennent ...