Les musées isérois mettent la bande dessinée à l’honneur cet été

    Si vous passez, en cette fin d’été dans la région grenobloise, c’est l’occasion d’associer montagne, histoire et bande dessinée. 

    Le Musée de l’Ancien évéché à Grenoble accueille jusqu’au 22 septembre, une belle exposition consacrée à Jean-Marc Rochette “artiste au sommet”, et plus particulièrement à ses deux récents albums Ailefroide et Le Loup.

    Dans les dédales du bâtiment joliment renové, qui avait déjà hébergé voila deux ans une superbe expo collective sur la bande dessinée et la montagne, le dessinateur du Transperceneige se découvre d’abord à travers des planches originales d’Ailefroide, accompagnées d’une vitrine de son propre matériel de montagne (piolet, mousquetons, crampons, etc.).

    Une des toiles de Jean-Marc Rochette présente dans l’expo.

    Dans une seconde partie, l’expo s’attache à montrer l’oeuvre picturale de Rochette (qui dans Ailefroide explique avoir connu sa première fascination pour un tableau de Soutine, exposé au musée de Grenoble). Celle-ci se dévoile à travers quatre grands tableaux de lacs de montagne, puissants et tendant presque vers l’abstraction et une quinzaine d’aquarelles, plus figuratives et éthérées. Une belle introduction à la troisième partie, centrée sur Le Loup, résumé en vingt-cinq dessins inédits.

    Une jolie “course” alpine qui peut se compléter, en redescendant, par la visite des salles évoquant l’histoire de l’Isère. Et notamment de sa période révolutionnaire, notamment la réunion des Etats généraux du Dauphiné à Vizille, en 1788, prélude à la Révolution française.

    Deux planches du scénario préparatoire d’Ailefroide

    Transition toute trouvée vers la seconde exposition, visible jusqu’au 2 septembre au Musée de la Révolution installé dans le château de Vizille, situé à une trentaine de kilomètres de la capitale des Alpes. Un cadre tout trouvé pour mettre à l’honneur la bande dessinée de Grouazel et Locard, Révolution. Dans “Un peuple et sa révolution”, co-réalisée par Thierry Groensteen, l’album est évoqué à travers des planches originales, des carnets d’esquisses, mais aussi des témoignages du travail des auteurs. Là encore, le lieu apporte une dimension supplémentaire à la visite, qui peut se prolonger au sein des collections permanentes afin de compléter l’immersion par une mise en perspective historique et visuelle.

    détail d’une des planches de “Révolution” exposée cet été à Vizille.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un appel (étudiant) à censurer Charb à la Sorbonne

    C’est un bandeau en haut de couv’ qui alerte et interpelle: “Qui veut encore ...

    La Guerre des Lulus sous une autre perspective

    La guerre des Lulus, La perspective Luigi, t.1, Régis Hautière, Damien Cuvillier. Editions Casterman, ...

    Pierre Christin, de Goscinny au prix Goscinny 2018

    Le scénariste de Valérian (entre autre) vient de se voir décerné le prix Goscinny ...

    Une nuit de la BD à la bibliothèque d’Amiens

    Déjà une date à noter sur l’agenda 2017. Le samedi 14 janvier, à partir ...

    Le commissaire Kouamé en son jardin

    Commissaire Kouamé, tome 1: un si joli jardin, Marguerite Abouet et Donatien Mary. Editions ...