Les Rendez-vous des week-ends de la bande dessinée d’Amiens en ce mois de juin

    Comme l’an passé, profitant de la disponibilité de la Halle Freyssinet, les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens jouent les prolongations durant tous les week-ends du mois de juin. Et ça commence dès demain.

    Une sorte de “mini-festival” renouvelé quatre fois, avec possibilité de voir les expositions (Le Dernier Pharaon, mais aussi Beyrouth portrait d’une utopie, les 10 ans de la Gouttière, Bots, Sortir de terre, Okko Chronicles et les expos des étudiants et des amateurs) mais aussi de participer à des animations, notamment pour les enfants, et de pouvoir encore rencontrer des auteurs, à travers une thématique spécifique à chaque fois, c’est ce que propose On a marché sur la bulle en ce mois de juin 2019, toujours à la Halle Freyssinet.

    Ainsi, ce premier week-end des 8 et 9 juin met l’accent sur des auteurs de bande dessinée émergents, mis à l’honneur par le prix Révélation Bande dessinée des lycéens Hauts-de-France (et avant lui par celui des lycéens de Picardie), avec Emilie Boudet (et son récent Toute l’éco en BD), Jimmy Bemon (qui avait été primé pour l’excellent Superman n’est pas juif), Denis Van P. (et sa bio attachante de Joseph Carey Merrick “Elephant Man”), Tiffany Van de Ganst (Dryades), Helkarava (et son immersion dans le traitement des banlieues par le JT de 20 heures) ou Nina jacqmin (et son récent Les ruines de Tagal, qui avait aussi reçu le prix 2017 des collégiens samariens pour La Tristesse de l’éléphant)

    Le week-end des 15 et 16 juin sera pour sa part un “spécial auteurs de la Gouttière”, avec Olivier Supiot (Lili Crochette), Thierry Martin (Myrmidon), Greg Blondin et Dominique Zay (et Philippine Lomar, dont on vous reparle très vite du tome 4), Léa Mazé (Nora, Les Croques), Dawid (Pas de deux, Dessus dessous) ou Riff Reb’s (La carotte aux étoiles et Qu’ils y restent, avec Pascal Mériaux au scénario).

    Les 22 et 23 juin, autre coup de projecteur, sur des auteurs présents dans les Hauts-de-France cette fois, avec Jean-Michel Darlot (Ninn), Nicolas Hitori De (Mia), François Duprat (55 minutes), Olivier Frasier (Sur les bords du monde, entre autre), Eric Herenguel (Pilote 18 notament) ou Fraco (Dog Fights).

    Enfin, pour le dernier week-end, les 29 et 30 juin, Steve Baker, le très spirituel dessinateur de Bots, ainsi que Mohamed Aoumri (auteur du récent Zibeline, avec Régis Hautière au scénario) viendront fêter la fin des Rendez-vous 2019 et la fermeture de la Halle Freyssinet (une fermeture que l’on espère quand même retrouver et Halle que l’on espère retrouver pour le prochain festival !).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La dédicace d’Edouard Cour (Herakles) annulée

    Conséquence, annexe, à la grève de la SNCF, la séance de dédicaces prévue ce ...

    Irons, le retour de l’homme de fer

    Irons, tome 1: ingénieur-conseil, Tristan Roulot (scénario), Luc Brahy (dessin). Editions Le Lombard, 56 ...

    Corto Maltese, l’initié : une petite expo qui ouvre de grands horizons

    Le Musée de la franc-maçonnerie, à Paris, accueille une belle exposition temporaire consacrée à ...

    La sémantique c’est fantastique avec James

    La sémantique, c’est élastique, James. Editions Delcourt, coll. Pataquès, 112 pages, 13,95 euros. La ...

    Azimut fait un détour par un désert très peuplé

    Azimut, tome 4: Nuées noires, voile blanc, Wilfrid Lupano (scénario), Baptiste Andreae. Editions Vents ...