Les Spectaculaires toujours dans la course

     Les Spectaculaires, tome 4: … dépassent les bornes, Régis Hautière (scénario), Arnaud Poitevin (dessin). Editions Rue de Sèvres, 56 pages, 14 euros. 

    La bande des Spectaculaires est toujours sur la brèche, en ce printemps 1910. Et même dans la course. Un audacieux, Arsène Lapin, le gentleman sautilleur, a dérobé des documents confidentiels dans le coffre-fort du président Fallières, à l’Elysée, et il fait un étrange chantage à la République: les Spectaculaires doivent prendre part – et gagner – la course automobile Paris-Berlin organisée par la Gazette automobile, faute de quoi il rendrait public le contenu des documents présidentiels !

    Le professeur Pipolet bricole alors deux véhicules: la pipolette, petit véhicule racé à trois roues, qui sera pilotée par Pétronille et Evariste et la pipomobile, plus gros modèle au look de gros obus, dirigé par Eustache et Félix… et au moteur particulièrement capricieux. Face aux dangereux concurrents que sont le baron allemand Schlüssen von Mümuth ou l’Italien Silvio Manipoli, mais aussi face à un mystérieux adversaire qui tente de les freiner, les Spectaculaires vont devoir faire feu de tout bois…

    En empruntant la voie, fréquentée, du récit de course automobile (des Fous du volant à Astérix et la Transitalique), Les Spectaculaires prennent le risque dans ce quatrième album de s’engager sur une trame un peu convenue. Et, de fait, le récit avance au rythme attendu des pannes, des incidents de parcours et de la typologie caricaturale des concurrents.

    Arsène Lapin, un nouveau personnage dans la galerie des adversaires des Spectaculaires

    Mais tout cela est mené à un bon rythme et le parcours de Paris à Berlin, en passant par Bruxelles et les Pays-Bas permet à Arnaud Poitevin de multiplier les clins d’oeil (dans le genre des simili-Beatles jouant à Hambourg) ou à donner à son Arsène Lapin la physionomie de Georges Descrières (qui incarne, pour toute une génération, voire plus, Arsène Lupin dans la série télévisée des années 70). Des références pas forcément perceptibles par les jeunes lecteurs, à qui cette série s’adresse principalement. Mais ces apports enrichissent les Spectaculaires d’un deuxième degré ludique et très sympathique.

    Il en va ainsi, justement, du nouveau personnage faisant son apparition dans ce quatrième épisode. Après un anti-héros faisant clairement un clin d’oeil aux super-méchants des comics US, le “Marsouin”, Régis Hautière et Arnaud Poitevin convoquent cette fois un adversaire plus franchouillard et encore plus en phase avec l’ambiance Belle époque de leur série avec cet Arsène Lapin. Un séduisant personnage – même s’il semble au prime abord absent de la plus grande partie de l’album – appelé peut-être à revenir dans de prochaines aventures, au vu de la petite révélation finale.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Israël sauce piquante, deux regards apaisés sur le conflit israélo-palestinien

    La petite bédéthèque des savoirs, tome 18 : le conflit israelo-palestinien, Vladimir Grigorieff (texte), ...

    Gare au dragon qui s’éveille

    Yin et le dragon, tome 2 : Les écailles d’or, Richard Marazano (scénario), Xu ...

    Un bonheur pas complet Made in Normandie

    Martin Bonheur, Jérôme Félix (scénario), Stéphane Louis (dessin). Editions Grand Angle, 80 pages, 16,90 ...

    Descender, une chute en apothéose

     Descender, tome 6: la fin d’un monde ancien, Jeff Lemire (scénario), Dustin Nguyen (dessin). ...

    Les invasions, avant et après…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Christopher Sebela fait mouche avec Hitman

    Agent 47, birth of the Hitman, Christopher Sebela (scénario), Jonathan Lau et Ariel Medel ...