On Mars, tome 2: les solitaires, Sylvain Runberg (scénario), Grun (dessin). Editions Daniel Maghen, 80 pages, 16 euros.

    Sur Mars, la terraformation (découverte dans le tome précédent) continue, malgré les accidents parmi les “nouveaux bagnards” et les tensions grandissantes entre différents clans. Pour tenter de survivre, l’ex-flic londonienne (désormais en partie démasquée) Jasmine Stanford a été plus ou moins forcée de rejoindre les rangs de la Nouvelle église syncrétique et son leader ambigu, Rojas. En plus, les “solitaires”, évadés des camps de travail et réfugiés dans des grottes alentours ont débuté une série d’attentats. Et cette campagne subversive pourrait aussi masquer une autre tentative, plus dangereuse encore, de déstabilisation de la colonie martienne.

    Les chroniques martiennes, très “badass” de Grun et Runberg se poursuivent sur un même rythme tendu dans ce deuxième volet. Mais cette fois, au-delà de l’ambiance carcérale d’un Cayenne de l’espace, le récit s’enrichit d’une dimension plus socio-politique, avec l’arrivée des révolutionnaires “Solitaires” et le rôle plus que trouble joué par la religion.

    Côté visuel, l’atmosphère est toujours aussi prenante et forte, avec des panoramas fascinants de cités troglodytes, de profonds canyons, mais aussi toute une technologie très mécanique. Et avec toujours autant de scènes d’action venant faire avancer, dans la violence, l’histoire.

    A noter enfin, un nouveau “dossier” très intéressant en fin d’album, puisqu’il s’agit ici d’une réelle extension au récit, à travers la reproduction des carnets de notes et de dessins de la prisonnière qui avait précédé Jasmine en ces lieux.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Guerre et pets

    Pirat’s : gaz à tous les étages, Ptiluc, Fluide glacial, 48 pages, 10,80 euros. ...

    Le passé de Valerian a encore un sacré avenir

    Valérian, l’avenir est avancé: volume 2, Pierre Christin (scénario), Jean-Claude Mezières (dessin). Edition Dargaud, ...

    BD : classique et bientôt classique

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Maria de tous les seins… Pin up and down

    Star fuckers, tome 1: la belle et les bêtes, Alcante et Gihef (scénario), Dylan ...

    Le loup en voit de toutes les couleurs

    Le jour où Loup Gris est devenu bleu, Gilles Bizouerne et Ronan Badel, Didier ...

    E.-P. Jacobs, un auteur de papier

    La marque Jacobs, une vie en bande dessinée, Rodolphe et Louis Alloing. Editions Delcourt, ...