Un océan Pacifique d’émotions

    Ô Pacifique, Pog (scénario), Cédrick Le Bihan (dessin). Editions Fluide glacial, 56 pages, 14,90 euros.

    Pacifique Le Quellec est un pêcheur breton. Vieux garçon solitaire, vivant entre son bateau, sa petite maison en bord de côte et en bordel et ses potes (pas toujours très fûtés) du bar du coin, qui ne manquent pas de rigoler des prétendues discussions de Pacfique avec “sa mouette”. Il s’agit en fait d’une femelle goëland (qu’il a nommé Guidasse, du nom de sa grand-mère, dotée elle aussi d’un sacré caractère) et qui, effectivement, à le don de parler, mais seulement à Pacifique.
    La vie de ce dernier va être un peu bousculé par l’arrivée successive d’un groupe de jeunes dans son pré et, surtout, par celle d’Alice. Jeune enseignante en burn-out, elle vient se ressourcer en pratiquant le snorkeling (en gros de la plongée sous-marine sans bouteille). Une relation d’amitié va se nouer entre eux. Et les souvenirs, eux aussi, vont remonter à la surface.

    Par son trait comme par son propos, et à l’image de son illustration de couverture doucement poétique, cet album ne correspond pas vraiment aux productions Fluide glacial et à leur humour trash. Le dessin, semi-réaliste et caricatural gros nez, ne séduit d’ailleurs pas vraiment d’entrée. Tout comme les applats de couleurs, un peu trop tranchées. Quand au “pitch” du pêcheur parlant à sa mouette (pardon, son goëland), faisant songer à une lointaine variation bretonne du hippie Jonathan le Goëland, il peut laisser pour le moins circonspect. Et pourtant, progressivement, l’histoire s’étoffe, s’approfondit et émeut. Le vieux solitaire Pacifique livre ses secrets et ses déchirures intimes et Guidasse apporte un contrepoint appréciable. Et la traversée, sans grosse tempête mais avec une émotion grandissante, vaut le coup d’être faite. Bonne pêche, finalement.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Lames de fond

    L’heure des lames, Rob Davis. Editions Warum, 164 pages, 20 euros. Bear Park a ...

    Toujours sous le choc

     Choc, les fantômes de Knightrave, tome 2, Stéphan Colman (scénario), Eric Maltaite (dessin). Editions ...

    Huis clos d’un été 48 dans le Montana

    Montana, 1948, Nicolas Pitz, d’après le roman de Larry Watson. Editions Sarbacane, 128 pages, ...

    Initiation à la BD et mangas

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    C’est fort, Apache !

    Apache, Alex W.Inker. Editions Sarbacane, 128 pages, 22,50 euros. On peut saluer le jury ...

    Un Océan d’amour pour la Fnac

    Pour sa troisième édition, la Fnac vient de décerner ce soir son prix de ...