Olympus mons sur Mars et ça repart pour la Terre ?

    Olympus Mons, tome 3: Hangar 754, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 euros.

    Cette fois, le compte à rebours pour sauver la Terre est bien lancé. La puissance destructrice contenue dans le vaisseau alien abîmé au fond de la Baltique semble sur le point de se déclencher, alors qu’occidentaux et Russes (qui en connaissent un rayon sur la présence extraterrestre passée sur notre planète) rivalisent afin d’y pénétrer. Mais le médium Aaron Goodwin apprend le moyen de stopper le processus… dont la solution est dans les mains de la cosmonaute Elena Chevtchenko, désormais seule et livrée à son sort sur Mars.

    Le rythme des sorties se maintient pour cette nouvelle série SF de Christophe Bec et Stefano Raffaele, avec deux albums par an. Si le tome 2 donnait un peu l’impression de ressasser les thèmes du tome 1, ce troisième épisode relance fortement l’intrigue. Et en clarifie donc les enjeux. Le lien entre les diverses épaves alien apparaît et les zone d’ombre s’éclairent un peu. De bonne augure pour la suite de cette bonne série B, au scénario bien maîtrisé mais qui pâtit un peu, de nouveau, du dessin un peu trop carré et schématique de Stefano Raffaele pour ses personnages.

    Notons enfin la beauté de la couverture, une nouvelle fois, toujours réalisée par Pierre Loyvet, dans une ambiance cette fois verdâtre faisant songer à la fameuse série X-Files. Des couvertures qui donnent un vrai ton à la série (quitte à en survendre la qualité graphique…).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Triple A mérité pour la revue Aaarg !

    Aaarg ! Une revue venue du sud qui fait la part belle à la ...

    Le futur, c’est presque maintenant avec Delépine, Stan et Vince

    Now Future, Benoît Delépine (scénario), Stan et Vince (dessin). Editions Glénat, 160 pages, 22,50 ...

    La magie en BD, c’est courant

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Des singes qui donnent toujours la banane

    Monkey Bizness, tome 3: la banane du futur, Pozla (dessin), El Diablo (scénario). Editions ...