No War, une première saison bien remplie

     No War #3, Anthony Pastor. Editions Casterman, 120 pages, 15 euros.

    Finalement, ce troisième épisode ne clôture pas totalement le premier cycle de cette saga au Vukland. Ou, plus exactement, cette “première saison” de No War – dans l’esprit des séries télé actuelles – nous laisse en pleine incertitude. Il est vrai que la situation s’est encore sérieusement envenimée depuis le tome précédent.

    Le tireur qui avait blessé Run par erreur – et dont on a bien saisi désormais les motivations – cherche toujours à abattre le père de l’adolescent. Ce dernier, pendant ce temps, a été persuadé par son ami Brook d’emmener Jo sur l’île des Kiviks, afin de pouvoir être sauvé des effets de la pierre sacrée kafikadik qui l’affaiblit chaque jour un peu plus. Mais celle-ci possède un pouvoir plus effrayant que les jeunes ne le pensaient. Et tandis que ses drames intimes se jouent, la situation générale vire à l’affrontement ouvert entre les kiviks, renforcés par tous les activistes de Numak et les forces de l’ordre. S’il ne s’agit pas encore véritablement d’une guerre civile, l’émeute prend une tournure insurrectionnelle…

    Plus riche en action – avec des événements toujours démultipliés entre Saarok et Numak et impliquant une bonne dizaine de personnages – plus colorée dans ses atmosphères, ce nouveau tome accentue encore le rythme. Au risque de se perdre parfois un peu dans le tumulte. Et de perdre aussi l’intérêt premier de la saga: l’immersion socio-politique, voire ethnographique dans cet archipel nordique fictif. Le nouveau petit dossier récapitulant l’histoire du Vukland, en fin d’album, est donc de ce point de vue très appréciable.

    En revanche, le trait d’Anthony Pastor, tout en restant rapide, lâché, apparaît lui plus soigné. Et, par sa densité, son originalité graphique et son rythme de parution (trois albums de plus d’une centaine de planches dans l’année !), No War est bien une série et une oeuvre marquante de 2019.

    A noter qu’en parallèle à la sortie de ce tome 3, les éditions Casterman ont édité un “pack starter” à 15 euros, regroupant les deux premiers épisodes, afin de permettre à ceux qui auraient raté le début, de se faire un petit “replay”. Car la prochaine saison est annoncée avec trois nouveaux épisodes en 2020 !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’Orphelin de Perdide a trouvé une nouvelle famille

    L’Orphelin de Perdide, tome 1: Claudi, Régis Hautière (scénario), Adrian Fernandez Delgado (dessin). Editions ...

    Zombies néchronologies, l’amoral de l’histoire

    Zombies néchronologies, tome 3: la peste, Olivier Peru (scénario), Stéphane Bervas (dessin). Editions Soleil, ...

    Game Over casse la glace

    Game Over, tome 8: affaires glacées, Midam, Adam, Netch, Julien Mariolle, GOF. Editions Mad ...

    Au clair de la Luna

    L’Oracle della Luna, tome 1: le maître des Abruzzes, Frédéric Lenoir, Griffo. Editions Glénat. ...

    Le prix d’un accord historique

      Les cosaques d’Hitler, tome 1 : Macha, Valérie Lemaire & Olivier Neuray. Editions Casterman, ...

    toujours sexy, Gung Ho

    Gung Ho, tome 3: Sexy Beast, Benjamin Von Eckartsberg (scénario), Thomas Von Kummant (dessin). ...