Pete Best, toujours bien à l’ouest

    Pete Best, Jean-Michel Thiriet (scénario), Jérôme Duveau (photomontages). Editions Fluide glacial, 48 pages, 10,95 euros.

    Dans la lignée des grandes figures du far west, Pete Best est un cow-boy solitaire comme Lucky Luke. Un peu maladroite, certes, il croise des indiens, va au saloon, aide un vieux chercheur d’or, convoie des vaches (jusqu’au saloon, d’ailleurs) ou se repasse sa vie au moment d’un duel… Bon, avec sa tête en éponge rose, son lasso en spaghetti son cheval en cordelette, le résultat est plutôt dépaysant.
    Depuis 2013, les lecteurs de Fluide glacial ont pris l’habitude de retrouver Pete Best. En 32 planches-gag et deux histoires un brin plus longues en quatre pages, ce premier recueil est l’occasion de plonger plus profondément dans cet univers loufoque, aux gags souvent drôles et toujours d’une poésie absurde dans laquelle Jean-Michel Thiriet excelle. Un univers unique aussi.

    S’il s’agit bien d’art séquentiel ici, avec sa narration suivie, ses ellipses et ses phylactères, ce n’est pas à proprement parler de la bande “dessinée”, plutôt de la bande “photomodelée”. Un indispensable dossier “en coulisse avec Pete Best”, en fin d’album explicite fort bien la technique très personnelle et fascinante utilisée par Jérôme Duveau. Avec un art éprouvé du bricolage, Duveau réalise donc tous ses personnages en pâte à modeler Plastiroc – un peu à la manière des studios Aardman pour Wallace et Gromitt – puis il les installe dans des décors en cartons et autres matières premières baroques et artisanales et prend les différentes scènes en photo, en une forme de stop-motion reconstitué.
    Une technique incontestablement originale, qui donne un relief étonnant et l’envie de se plonger longuement dans chaque vignette.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Western renversant

    L’odeur des garçons affamés, Loo Hui Phang (scénario), Frederik Peeters (dessin). Editions Casterman, 112 ...

    Haricots et mandragore en BD

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Une année au bureau avec Gaston Lagaffe

    Gaston Lagaffe, l’agenda-calendrier 52 semaines. Editions Hugo Image, 106 pages, 14,99 euros. Gaston Lagaffe, ...

    Bonne note pour Hautière et Lapone

    ACCORDS SENSIBLES, d’Antonio Lapone et Régis Hautière, ed. Treize étrange / Glénat, 144 pages, ...

    Buck, riche récit de niche

     Buck, t.1: le chien perdu, Adrien Demont. Editions Soleil / Coll. Métamorphoses,  La clé ...