Les “Lulus” reviennent en Picardie dans Pierre Papier Chicon

    Cinquième numéro “spécial Lulus” pour la revue de bande dessinée picarde Pierrer Papier Chicon, qui modifie aussi son rythme de parution.

    Les quatre “Lulus” sont de retour. En album, avec le premier tome de la Perspective Luigi (on y revient bientôt), mais aussi dans le nouveau numéro de la revue Pierre Papier Chicon. Une cinquième livraison dédiée totalement aux jeunes héros de la série désormais bien connue de Régis Hautière et Hardoc. Et, en toute cohérence régionaliste, ceux-ci reviennent en Picardie.

    L’histoire courte – et inédite – réalisée pour l’occasion par les deux auteurs se déroulent, chronologiquement, entre le tome 4 et le tome 5. A l’automne 1917, les quatre orphelins ont trouvé refuge dans un petit hameau désert, dans l’Aisne, en zone occupée. Ils vont y rencontrer deux évadés d’un camp de prisonniers de guerre, dont un tirailleur sénégalais. Grosse surprise pour les quatre orphelins, confrontés pour la première fois à un noir.
    L’étonnement initial passé – et les clichés dépassés – Moussa, ce tirailleur venu du Dahomey, va conter sa guerre. Enrôlé de force pour s’être un peu trop intéressé à la fille du chef du village, il fit son baptême du feu à Ypres, puis a combattu en Champagne en 1915, dans la Somme en 1916, le Chemin des Dames l’année suivante… Là où sont tombés des centaines de soldats africains et là où se dressent désormais (près de la Caverne du Dragon) les silhouettes noires fantômatiques de la “Constellation de la douleur”, l’installation monumentale du sculpteur rémois Christian Lapie. Des silhouettes présentes, en clin d’oeil, dès la belle couverture réalisée par Hardoc.

    Selon le principe de la revue, en effet, l’aspect régional n’est pas oublié dans cette histoire courte originale, où se retrouve l’empathie et la fraternité habituelle de la série.

    Pas de deuxième histoire dans ce numéro, mais un dossier consacré encore aux Lulus, avec des reproductions de croquis, de recherches de couv’ et de personnages… et, bonus, la réédition de la toute première histoire co-signée par Hardoc et Hautière: “Les cowboys”. Une histoire en deux planches réalisée pour un éphémère magazine des éditions Paquet, Colis, et jamais publiée.
    Une historiette, qui lorgnait un peu vers l’univers humoristique de Gotlib, mais avec déjà quatre enfants comme héros.

    Une amusante petite découverte inédite, histoire de patienter jusqu’en décembre. Ainsi que l’évoquent les deux responsables de la revue, David François et David Périmony, après quatre numéros en un an, Pierre Papier Chicon va prendre un rythme semestriel. Avec deux numéros annoncés en juin et en décembre. Histoire de permettre aux deux auteurs de poursuivre d’autres projets parallèles.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Destins croisés et enfants perdus

    Lost children, tome 1, Tomomi Sumiyama (scénario et dessin). Editions Ki-oon, 192 pages, 7,90 ...

    Passage en Revue, épisode II

    Le deuxième numéro de la Revue dessinée est parue en ce mois de décembre. ...

    Ces Belges qui n’ont Même pas peur

    Apparition à Charleroi, d’un petit cousin belge de Charlie Hebdo. Né des réactions après ...

    Western tragique en Nouvelle-Calédonie

    La Vallée du diable, Anthony Pastor. Editions Casterman, 128 pages, 20 euros. Après leur ...

    Une idée de cadeau de Noël (5/8): La grande histoire du Canard dessinée

    L’incroyable histoire du Canard enchaîné, plus d’un siècle d’humour et de liberté (nouvelle édition ...

    “Toujours plus fou, toujours plus beau”… Eldorado

    Eldorado, Hélène Ferrarini (scénario), Damien Cuvillier (dessin et scénario). Editions Futuropolis, 176 pages, 26 ...