Pour les Classiques, on attend Patrique

    Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

    Les classiques de Patrique, Delphine Panique. Editions Gallimard bande dessinée, 112 pages, 20 euros.

    Patrique est une motte de sable d’un désert aride qui a pris conscience et s’est éveillé à la littérature lorsqu’y tombèrent des tablettes d’argile contant l’épopée de Gilgamesh, un des tous premiers récits de l’humanité.

    Depuis lors, devenu “conseiller littéraire”, il se propose de nous éclairer sur les grands classiques de la littérature mondiale. De Madame Bovary aux polars d’Agatha Christie, de l’Iliade d’Homère à Crime et Châtiment de Dostoïevski ou encore l’Amant de Marguerite Duras, huit oeuvres sont ainsi expliquées, faisant le lien entre le récit et son auteur, le contexte historique ou leur place dans la littérature mondiale.
    Ainsi, comme nous en incite la quatrième de couverture, il sera possible de savoir “comment Zeus a spoilé le récit de la Guerre de Troie“, “quel personnage a la mort la plus nulle” ou pourquoi Madame Bovary est une “no life”…

    Avec un humour décalé et un trait enfantin (rehaussé de couleurs douces), Delphine Panique associe plutôt bien pédagogie et approche ludique. De quoi en savoir plus sur ces “classiques” dont l’autrice donne ainsi l’envie de s’y plonger ou de s’y replonger.

    Toutes prépubliées dans la revue Topo, ces Chroniques décalées à destination des adolescents pourront être, comme souvent, bien sûr appréciées aussi par leurs parents. Mais, de même que dans la revue, elles gagnent à être lues séparément, afin d’en apprécier plus particulièrement la saveur et d’éviter l’overdose de culture classique.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Seuls, toujours rois de l’arène

    Seuls, tome 8 : les Arènes, Fabien Vehlmann (scénario), Bruno Gazzotti, éditions Dupuis, 56 ...

    Le Chevalier errant et le Trône en fer rouillé

    Le chevalier errant, Ben Avery (scénario), d’après une nouvelle de George R.R. Martin, Mike ...

    Trente ans après, le petit village breton résiste toujours

    Plogoff, Alexis Horellou, Delphine Le Lay, éditions Delcourt (coll. Encrages), 192 pages, 14,95 euros ...

    Les Etats-Unis dans la Grande Guerre en noir et blanc

    La Grande Guerre vue par les Américains, carnet du Cpt. Alban Butler Jr, de ...

    Une idée de cadeau pour Noël (3/8) : Un Bizness qui vaut son lot de cacahuètes

    x Monkey Bizness, l’intégrale, El Diablo (scénario), Pozla (dessin). Editions Ankama, Label 619, 400 ...