Pour remonter aux Champs d’honneur, un spectacle associant danse et dessin à soutenir

    Un projet de spectacle chorégraphique dessiné sur la Grande Guerre.

    Bénévole (et traductrice émérite) des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, mais aussi danseuse, Astrid Boitel avait effectué l’an passé une démonstration convaincante de chorégraphie dessinée avec Thomas Queyrens (associés aux deux dessinateurs David Prudhomme et Edmond Baudoin).

    Aujourd’hui, engagée dans divers projets au sein de l’Opéra de Paris, elle se lance dans une nouvelle opération similaire. Et de plus grande ampleur.

    Produit par la Cie des Parcheminiers, son spectacle Aux champs d’honneur se propose de donner une relecture de la Grande Guerre associant danse, musique et chorégraphie, avec cinq danseurs de l’Opéra de Paris et de l’Opéra de Toulouse, des dessins live réalisés par Sylvain Trouillard (par ailleurs créateur des Editions de la Cerise, qui avait amené en 2018 à Amiens leur jolie expo sur la Fille maudite du capitaine pirate et ont édité, notamment l’Amirale des mers du sud) et une musique d’Antoine Trouillard.

    Deux jours pour boucler la campagne de financement participatif 

    Une première version courte a déjà été présentée dans le Sud-Ouest. Dans la perspective de monter une version longue et de financer une résidence de travail, l’équipe a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule. Pour l’heure, l’action est plutôt bien soutenu avec 90% de l’objectif atteint… mais il reste moins de deux jours pour boucler l’opération !
    Bref, une dernière mobilisation s’impose… Surtout pour un spectacle dont le thème aurait toute sa place dans un prochain festival d’Amiens voire à l’Historial de la Grande Guerre à Péronne.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le trait tranché de Mathurin

    Mathurin soldat, un crayon dans le canon, Maadiar. Editions du Pélimentin, 106 pages, 21 ...

    L’Ekhö du sud profond et de l’intégrisme religieux

    Ekhö, monde miroir, tome 6: Deep South, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin). Editions ...

    Madame Livingstone, I Presume ?

    Madame Livingstone, Congo, la grande guerre, Barly Baruti (dessin), Christophe Cassiau-Haurie (scénario), Appollo (récit). ...

    Blake et Mortimer dans leurs éléments aux Arts et Métiers

    Scientifiction, l’exposition consacrée à Blake et Mortimer au Musée des Arts et métiers vient ...

    “Florida” entré dans les Cases d’histoire

    Le site de bandes dessinées historiques en ligne Cases d’histoire vient de décerner son ...