Préférence système et mémoire du futur

    Préférence système, Ugo Bienvenu. Editions Denoël Graphic, 168 pages, 23 euros.

    En 2055, l’humanité est arrivée à saturation de ses capacités de stockage numérique. Archiviste au bureau des “Essentiels”, Yves fait partie de ceux qui sont chargés de “gérer” le surplus. Sur décision des juges, ils doivent supprimer des données, en fonction de leur taux de consultation. Si l’oeuvre de Victor Hugo a pu (temporairement au moins) être préservée, 2001 l’Odyssée de l’espace, de Stanley Kubrick, et son maigre taux de consultation de 0,0000012%, doit être détruit afinde permettre à John-Streamy72 de “continuer à partager ses vidéos sur Youtube” ou à K-Rineohmygod de “montrer son corps sur Instagram“. Mais Yves ne peut s’y résoudre et fait une copie clandestine des oeuvres, qu’il insère dans le disque dur de Mikki, le robot portant le bébé du couple, ce qui crée des tensions croissantes avec sa femme. Car de telles copies sont formellement interdites. Quand deux androïdes-inspecteurs commencent à chercher le contrevenant dans sa société, Yves va voir le piège se refermer, faisant prendre un tournant radical à sa vie. Et à celle de son futur enfant.

    Déjà très remarqué pour son précédent album, Paiement accepté, Ugo Bienvenu poursuit sa réflexion dessinée sur la question de la transmission, de la filiation, de la mémoire. Ici à l’échelle collective de l’humanité entière donc, au sein d’un système de gestion des données qui met en lumière une angoisse bien réelle et appelée à croître: celle de la persistance des oeuvres désormais de plus en plus immatérielles et numériques.

    La parabole prend la forme ici d’un thriller, puis d’une forme de récit initiatique bucolique (dans un premier temps), suite à une rupture narrative que l’on ne dévoilera pas, mais qui casse néanmoins un peu le rythme du récit initial et sépare nettement les deux parties de l’histoire. La seconde renouant, paradoxalement, avec une forme de transmission des savoirs nettement plus ancestrale.

    Néanmoins, par la force d’un dessin réaliste assez épuré, dans une ambiance glaciale renforcée par des aplats de couleurs assez vifs, Ugo Bienvenu, comme dans son précédent album, parvient à donner vie à un univers angoissant mais fascinant, à l’image du robot Mikki qui illustre la couverture de Préférence système.

    Un troisième album, Appel en distance, devrait prochainement poursuivre et conclure cette réflexion marquante sur la transmission et la mémoire.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Teckel de grande race et qui citait Rimbaud

    Le Teckel, Hervé Bourhis. Editions Casterman, 84 pages, 16 euros. Choc des générations avec ...

    Un retour XIII attendu et pas si mal négocié

    XIII, tome 20 : le jour du Mayflower, Yves Sente et Iouri Jigounouv, éditions ...

    Les Etats-Unis, Tripoli pour être honnêtes

    Tripoli, Youssef Daoudi. Editions Glénat, 88 pages, 19,50 euros. De nombreux Américains pris en ...

    Petit, mais costaud, ce livre sur la bande dessinée !

    Le petit livre de la bande dessinée, Hervé Bourhis, Terreur Graphique. Editions Dargaud, 200 ...

    Comment faire de l’argent ?

    Zodiaque, Tome 2: Le Secret du Taureau, Corbeyran, Horne, éditions Delcourt, 48 pages, 13,95 ...

    Réalités africaines

    Nouvelles graphiques d’Afrique, Laurent Bonneau. Editions Des ronds dans l’O, 164 pages, 25 euros. ...