Ce soir sur France 3 Picardie, fines fleurs de la bande dessinée et coquelicots de la mémoire

    Ce lundi 14 novembre, après le soir 3 (soit donc vers 23h30), France 3 Picardie et Nord – Pas-de-Calais diffusent Là où poussent les coquelicots, jolie réflexion sur les rapports entre la Première Guerre mondiale et la bande dessinée.

    4On va s’efforcer de trouver le temps de revenir plus en détails sur ce film – qui le mérite amplement – mais, d’ores et déjà et en dernière minute, une info urgente à noter : ce soir, après le Soir 3, France 3 Picardie et Nord – Pas-de-Calais proposent, dans leur case documentaire régionale, Là où poussent les Coquelicots, un film de Vincent Marie, sur la manière dont les dessinateurs de bande dessinée appréhendent la Grande Guerre.
    Très bon spécialiste du sujet (on doit à cet universitaire montpellierien les deux expos sur Tardi et les dessinateurs de BD et 14-18 de l’Historial de Péronne en 2009), Vincent Marie évoque ici le sujet avec une dizaine d’auteurs, pour autant de portraits sensibles et de réflexions fines sur cette thématique…

    Parmi ces dessinateurs, Jacques Tardi, bien sûr – en pleine préparation alors de son ouvrage Le Dernier Assaut – et Joe Sacco, désormais incontournable également depuis son ouvrage-fresque sur la Bataille de la Somme. Mais aussi Charlie Adlard (le désormais mondialement célèbre auteur de Walking Dead, pour son moins connu La Mort blanche avec Robbie Morrison), Kris et Maël (pour Notre Mère la Guerre). Ou encore le Danois Henrik Rehr, à qui l’on doit un gros et intéressant roman graphique sur Gavrilo Princip, l’assassin de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo en juillet 1914 et le Belge David Vandermeulen (pour sa série sur Fritz Haber).

    Jacques Tardi, incontournable sur la question de la Première Guerre mondiale. (copyright Vincent Marie / Kanari Films)
    Jacques Tardi, incontournable sur la question de la Première Guerre mondiale. (copyright Vincent Marie / Kanari Films)

    Comment rendre compte de la souffrance des soldats ? Comment faire ressentir la
    « brutalisation » des combats ? Quels chemins les auteurs de bandes dessinées
    empruntent-ils pour ressusciter la Première Guerre mondiale dans la mémoire
    collective ? Quelle écriture visuelle de l’histoire proposent-ils ? Autant de questions que se sont posés ces auteurs qui n’ont bien sûr pas eu l’expérience directe d’un conflit.

    A ces interrogations, on peut aussi ajouter celle de la représentation à l’écran du travail des dessinateurs dans un documentaire télévisé. Vincent Marie y répond ici avec un style fluide et assez inédit, glissant littéralement du dessin à l’image, de la planche à l’écran. Et il propose une vraie lecture de ces cinq ans de guerre mondiale restitués par le neuvième art.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Damien Cuvillier, bien posté pour le centenaire de la bataille de la Somme

    La bande dessinée, la Somme et le centenaire de la Première Guerre mondiale continuent ...

    Exercices de communication avec “La Revue dessinée”

    Deux ans déjà pour La Revue dessinée. Et un numéro 9 qui s’intéresse à ...

    Charlie Hebdo refait son histoire

    Avant un numéro spécial, ce mercredi, évoquant les conditions de travail de l’équipe depuis ...

    Spirou bienvenu chez les Ch’tis

    Troisième étape de la tournée du 75e anniversaire pour Spirou. Avec une halte dans ...

    “Charlie hebdo” bunkerisé…

    Charlie hebdo martyrisé, Charlie hebdo honoré, Charlie hebdo oublié, Charlie hebdo contesté… Mais Charlie ...

    14-18, du 9e au 7e art

    L’approche du centenaire de 1914 déclenche les projets en lien avec la Grande Guerre. ...