Ces Belges qui n’ont Même pas peur

    Apparition à Charleroi, d’un petit cousin belge de Charlie Hebdo. Né des réactions après les attentats de Paris. Nouvelle tentative pour faire vivre un journal satirique en Belgique.

    Meme pas peur_couvMême pas peur, initié sous l’impulsion de deux éditeurs “totalement irresponsables“, Jean-Philippe Querton & Étienne Vanden Dooren, se veut “le journal qui n’a peur de rien ni de personne”, selon la vision des membres fondateurs, en hommage à la tuerie de Charlie Hebdo survenue le 7 janvier dernier à Paris. Partisan satirique de la liberté d’expression, le numéro zéro du journal acide s’érige en défenseur de la liberté d’expression.

    Après une premier numéro, réalisé dans l’urgence et l’émotion de l’attentat contre Charlie Hebdo,le journal qui se veut le petit cousin belge de l’hebdo satirique français, nait vraiment ce 1er mai. Avec un numéro de circonstances et qui affiche clairement la couleur. En dessin (ci-contre) et dans un édito du fondateur, l’éditeur Jean-Philippe Querton, placé sous le patronage de Théodore Monod (l’utopie, ce n’est pas l’irréalisable, c’est l’irréalisé) et qui cherche, dans ce n°1 à penser un monde débarrassé de son pire fléau: “le travail”. Un thème décliné sur dix pages, assez denses, et joyeusement iconoclastes.

    Un des dessins illustrant le dossier sur le travail.
    Un des dessins illustrant le dossier sur le travail.

    Avec l’ambition de se “moquer du travail, de (se) foutre de la gueule de ceux qui le placent au pinacle des valeurs“. Et, comme en conclut un certain André Clette, à la fin d’un article refaisant l’histoire du travail: “Le travail n’en a pas fini de nous gonfler les pompes et ce n’est pas encore ce 1er mai qu’on lui fera la fête“…

    Une partie de l'équipe vu par Thomas Burion
    Une partie de l’équipe vu par Thomas Burion

    A part ça, on notera aussi un intéressant entretien avec Mart Lits, professeur à l’université de Louvain et spécialiste des médias, sur la presse satirique belge et une tribune rageuse sur Mons 2015, capitale européenne de la culture, vue “d’en bas” et plus particulièrement d’un gérant d’un lieu alternatif.

    Bref, il y a quand même eu du boulot pour sortir ce bimestriel de 16 pages, également partagé entre textes et dessins. A l’intérieur, pas mal de dessinateurs que l’on découvre et qui gagnent à être connus parmi lesquels Thomas Burion, Sondron, Kanar, Vince ou Yakanar. Et des textes assez féroces qui, dans le ton, font plus songer en fait à l’alternatif CQFD ou à l’Amiénois Fakir qu’au plus classique, finalement, Charlie hebdo. Bref, un ensemble réjouissant et où on en a pour son argent ! (3 euros le numéro, pour la France on peut s’abonner par chèque de 25 euros, pour 5 numéros, à l’ordre de Jean-Philippe Querton, Cactus inébranlable, 73 rue Georges-Desmet, 9600 Renaix, Belgique)

    A la sortie de son numéro zéro, Jean-Philippe Querton, le rédac chef s’interrogeait: “Peut-être que ce journal n’est que le début d’une aventure éditoriale qui pourrait ouvrir de nouveaux horizons dans la presse belge. Y a-t-il de la place dans ce pays pour un organe de presse résolument irrévérencieux, totalement irrespectueux, farouchement libertaire et sauvagement indépendant ? C’est à vous d’en décider.” Et le numéro 2 est annoncé pour le 26 juin.

    Une planche strip, dans ce n°1
    Une planche strip, dans ce n°1

     

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • Querton Jean-Philippe

      Merci les gars !

      Rectificication, dans l’adresse, pour les abonnements, c’est à 9600 Renaix – Belgique

      Jean-Philippe Querton

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le Prix RTL pour “Blast”

    Avec décembre, arrive le traditionnel moment des “palmarès de l’année”. RTL vient de décerner ...

    L’année 2018 à la sauce Alex

    Le recueil 2018 des meilleurs dessins d’Alex parus dans le Courrier picard est disponible. ...

    Fascinante finance maléfique

    Black Monday Murders, T1 : Gloire à Mammon, Jonathan Hickman (scénario), Tomm Coker (dessin). Editions ...

    Un illustrateur Saint-Quentinois à l’honneur dans le Courrier picard

    A lire ce dimanche, dans le Courrier picard, édition de Saint-Quentin, un portrait d’un ...

    Claire Fauvel et Phoolan Devi, reines du Prix Révélation des lycéens Hauts-de-France

    C’était l’année ou jamais, mais c’était également mérité pour Claire Fauvel. L’auteure d’Une saison ...