“Charlie Hebdo” se dédouble pour répondre à la polémique des caricatures

    Article complété mercredi 27 septembre. Une partie du débat, après “l’affaire” des nouvelles caricatures de Mahomet ayant tourné autour de la responsabilité – ou l’irresponsabilité – de Charlie hebdo, le journal satirique y répond, ce mercredi, à travers…. deux éditions cette semaine ! “100% distinctes” selon le directeur, Charb.

    L’une “irresponsable”, s’orne en une d’un dessin (pour le coup sans aucun risque de polémique) sur l’invention de l’humour et la découverte, par un homme des cavernes, de l’huile… et du feu. Et se propose, en pages intérieures de décrypter les “messages cachés” du numéro précédent… avec une drôlerie d’ailleurs nettement plus réjouissante que dans le précédent numéro. La polémique a manifestement stimulé l’équipe de Charlie, comme cela se manifeste dans les traditionnelles “couvertures auxquelles vous avez échappé” et dans l’éditorial, cinglant, de Charb… Et pour faire bonne mesure, Luz s’en prend cette fois à la représentation du christ après les propos du cardinal Barbarin contre le mariage pour tous.

    L’autre édition, “responsable”, a dans sa sobriété extrême, plus d’impact encore. Totalement blanche (faisant forcément songer à un journal censuré) et barré d’un grand bandeau rouge. A l’intérieur, cette version alternative ne comprend que quelques titres anodins (“prudence est mère de sûreté”), (“le chômage, ce fléau”) dans des colonnes vides, une enquête sur les “bons conseils de Bernard Arnault”, tout aussi vierge de tout contenu. Et seulement un édito, écrit, présentant ses excuses à Laurent Fabius, Brice Hortefeux ou Tarik Ramadan et déclarant vouloir désormais satisfaire Copé ou Besancenot.

    Les deux éditions de Charlie Hebdo auront le même prix, le même format et les mêmes auteurs. L’ensemble sera tiré à environ 100.000 exemplaires, contre 75.000 habituellement.

    Une réponse qui ne manque pas d’humour donc… Et qui s’avère (encore ?) un bon coup de marketing, l’une et l’autre édition étant à la fois complémentaires, et sans doute collector…

    Pour approfondir aussi cette question, le point de vue de Lindingre, sur son blog, ne manque pas de pertinence dans son rappel des arguments évoqués par le défenseur de Charlie lors de l’éviction de Siné… Même si aujourd’hui, Charlie a tourné la page et que Charb n’est pas Val.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ch’arlie – Ch’Lanchron, même combat !

    Ch’Lanchron, le magazine des Picardisants vient de faire paraître un numéro spécial hommage à ...

    Siné de retour en kiosques !

    “Un pied dans la tombe mais l’autre dans le cul de tous les empêcheurs ...

    Fantastiques, ces créatures !

    Créatures fantastiques, tome 1, Kaziya (scénario et dessin). Editions Komikku, 182 pages, 7,99 pages. ...