De grands enjeux passés en “Revue”

    Le n°3 de la Revue dessinée est parue. Toujours aussi dense et réussi.

    Avec (déjà) son troisième numéro La Revue dessinée a atteint son rythme de croisière.

    Derrière une magnifique illustration signée Lorenzo Mattotti, avec sa madone à l’enfant blessé, c’est un monde, lui aussi, passablement atteint qui se découvre dans cette nouvelle belle et stimulante livraison de printemps.

    Ce numéro fait intervenir une vingtaine de dessinateurs et illustrateurs et autant de rédacteurs et journalistes. L’esprit et le sommaire sont toujours aussi éclectiques et diversifiés stylistiquement, avec cependant une coloration plus nettement géopolitique.

    Géopolitique du gaz de schiste à la Syrie

    Sylvain Lapoix et Daniel Blacou achèvent ainsi leur magistrale enquête sur les gaz de schiste et plus largement les hydrocarbures non-conventionnels par l’évocation de la grande bagarre (et du “grand bluff”) qui se profile à l’horizon de la planète, du Canada à la Pologne, des Etats-Unis à la Russie. James et Thierry Martin, de leur côté, illustrent bien le décryptage des atermoiements diplomatiques sur la Syrie réalisé par Karim Lebhour, correspondant à l’ONU à New York. Un utile rafraîchissement après plus de trois ans d’un conflit qui tend à disparaître des radars médiatiques.

    Utile rappel, aussi, l’histoire de la guillotine, racontée par Marie Gloris et magistralement dessiné par Rica, dans un style carte à gratter qui ne laissera personne indifférent.

    Michel Guiniot croqué par Julien Solé

    Deux autres sujets dérogent un peu au genre du strict “reportage dessiné”, par leur prolifération de texte, mais ne manquent pas d’intérêt et sont au coeur de l’actualité récente.

    Valérie Higounet (qui sort au Seuil un ouvrage sur le sujet en mai) a ainsi emmené Julien Solé pour une plongée dans les séances de formation du Front national. Une séance ou oeuvre notamment Michel Guiniot ; un conseiller régional du FN en Picardie et conseiller municipal d’opposition à Noyon, dans l’Oise, plutôt bien croqué par l’auteur de Cosmik Roger. Quant au récit, sobre et factuel, il décrit bien l’évolution et la nouvelle stratégie du parti de Marine Le Pen.

    Mathilde Ramadier, installée en “free lance” à Berlin depuis trois ans, témoigne, elle, du “vrai-faux modèle allemand” et de la précarité du travail instauré par les lois Hartz du gouvernement Schröder. Une enquête illustrée (par Pochep), plus qu’un reportage dessiné, mais de quoi remettre les pendules à l’heure.

    L’étonnante guerre aux mouches

    Ceci étant, la vraie découverte étonnante est le reportage de Pedro Lima, Philippe Psaïla et Jean-Paul Krassinsky (au dessin) qui ouvre le numéro. Une “Guerre des mouches” qui fait découvrir le projet de bio-génétique développé par les Etats-Unis pour concevoir des mouches stériles et éradiquer le fléau de la lucille bouchère. Vingt-sept pages passionnantes sur un sujet, mêlant la science et la géopolitique (là encore), passablement méconnu.

    En contrepoint, les habituelles rubriques sur la musique apportent de jolies petites respirations. Avec, cette fois, une belle évocation de Sun Ra dans la chronique musicale d’Arnaud Le Gouëfflec et Nicolas Moog, une dissection hilarante et pertinente du vocabulaire politico-médiatico-militaire dans l’incontournable chronique langagière de James, une savoureuse évocation de Cyrano de Bergerac (qui fit ses humanités à Beauvais, y apprendra-t-on !) par David Vandermeulen et Daniel Casanave ou la suite de l’histoire de l’informatique (période 1966-1974) par Hervé Bourhis, même si l’on déplorera l’absence au dessin d’Adrien Ménielle qui donnait à cette dernière un côté carré et rétro en parfaite adéquation avec son contenu.

    Enfin, on notera avec plaisir que le numéro 4 de la Revue (dont quelques thèmes sont déjà évoqués ci-dessous) sera présentée en avant-première aux Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, en juin, en présence de Kris (par ailleurs à l’honneur du festival amiénois avec sa série Notre Mère la Guerre) et de nombreux auteurs. A n’en pas douter, on sera de la revue !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Des bulles, des expos et des dédicaces en stock chez Bulle en stock Amiens

    Spécialisée dans la bande dessinée en tout genre (franco-belge, comics, mangas, etc.), la librairie ...

    Irons, le retour de l’homme de fer

    Irons, tome 1: ingénieur-conseil, Tristan Roulot (scénario), Luc Brahy (dessin). Editions Le Lombard, 56 ...

    Tardi, d’après-guerre lasse

    Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB, tome 3: Après la guerre, ...

    La reine des abeilles au pays angoissant des gratte-ciel

    Gramercy Park, Timothée de Fombelle (scénario), Christian Cailleaux (dessin). Gallimard Bande Dessinée, 104 pages, ...

    Philippine Lomar, du Cameroun à Amiens

    Philippine Lomar, tome 5: un vilain – des faux, Dominique Zay (scénario), Greg Blondin ...

    L’Union célèbre les bulles à la champenoise

    Ce dimanche, L’Union a salué avec les honneurs la parution du nouvel épisode de ...