Categories
Presse & Médias

Edika renversant dans “Fluide glacial”

Fluide glacial poursuit, plutôt bien, sa relance éditoriale. Après un numéro spécial faits divers, c’est un hommage particulier à Edika qui est concocté dans ce nouveau numéro de novembre.

Voilà un numéro renversant, au sens propre. Les 30 pages spéciales consacrées à Edika dans ce numéro de novembre 2013 de Fluide Glacial sont en effet tête-bêche, placés en seconde entrée du journal, le tout empaqueté derrière deux couvertures différentes, toutes deux signées du maître.

Pour célébrer les “35 années d’umour et bandessinées” du dessinateur chez Fluide, côté “Fouloude glozyol” spécial, donc, les hommages amusants sont multiples. Parmi les plus marquants, une interview de Gotlib, une double planche de Goossens, la planche gag d’Hugot, ou le “flash back” de Berberian, qui explique en quoi il est le tout premier fan d’Edika…

Et l’on notera le fair-play de l’équipe de Fluide, qui, dans une courte évocation biographique rappelle notamment aussi le travail de Paul Karali, alias Carali, frère d’Edika (alias Edouard Karali), fondateur-animateur du Psikopat ou celui d’Olivier Ka (fils du premier et neveu du second). L’hommagé du mois est aussi directement très présent dans ces trente pages “de folie en Edikarama“, avec un édito de Bronsky (l’alter ego du dessinateur), de multiples dessins, le rôle principal d’un photo-roman maison de 1981… et la republication de la toute première histoire d’Edika, parue en 1979 dans le journal Corruption.

Alors même si l’on peut trouver parfois la loufoquerie d’Edika un peu répétitive, tout comme les seins hypertrophiées de ses personnages féminins, il a incontestablement, comme le souligne joliment Mo/CDM “une place à part dans l’Histoire de l’art“. Et donc ici un hommage à sa juste place.

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *