Fakir, ça roule…

    Le nouveau numéro de Fakir (n°70, déjà), vient de sortir. Avec une fois encore, une part belle accordée aux dessinateurs.

    Fakir 70_couvLe bimestriel satirique et de critique social Fakir, dont la rédaction est basée à Amiens s’honore, vient de sortir son nouveau numéro. (pas encore en ligne à l’heure ou j’écris ces lignes, mais ça ne saurait tarder). Le “journal fâché avec tout le monde. Ou presque“, pour ces mois de mai-juin, laisse encore une fois une belle part aux dessinateurs. A l’image du dessin de une, signé Pierrick (qui vient illustrer un très bon dossier, rarement traité sous cet angle, sur l’évolution du transport routier en lien avec l’évolution des orientations économiques européennes). Ce même Pierrick, tout comme Soulcié, poursuit dans la même veine drôle et sarcastique en pages intérieures…

    Sinon, Lasserpe, Lardon ou Troud contribuent bien aux “brèves d’actualité” (avec notamment ce dessin, à l’humour délicieusement absurde que, personnellement, je trouve hilarant du dernier nommé, pour évoquer la crise au FN). A noter encore, le dessin de Zag venant éclairer l’édito (consacré aux saisonniers en stations d’hiver), un dessin très évocateur de la détresse des prévenus au tribunal de commerce, par Ludovic Rio ou des beaux dessins-portraits de Galien sur la sensible et forte histoire racontée par Pierre Souchon sur un ex-“macho et facho” devenu le meilleur des lutteurs syndicaux dans les Ardennes.

    Bref, un numéro à lire et aussi à regarder.

    La crise au FN, traitée sur le mode geek. Très drôle, je trouve
    La crise au FN, traitée sur le mode geek. Très drôle, je trouve
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    dBD cartonne pour son centième numéro

    Et de cent pour dBD. Un nombre symbolique pour une aventure débutée en 1998 ...

    Le grand Soir des Vieux Fourneaux

    Le tome 4 des Vieux Fourneaux paraît ces jours-ci. Le Soir de Bruxelles à ...

    L’art séquentiel vu à travers le Télescope

    Ludovic Rio, dessinateur du Télescope d’Amiens, explique l’art séquentiel de la bande dessinée. En ...

    Live and let Di(e) dans le “Courrier picard”

    Vingt et un an plus tard, la mort de Lady Di demeure manifestement un ...

    Charlie hebdo de nouveau attaqué pour un dessin

    Vivant désormais sous le feu des projecteurs et bénéficiant d’une audience nettement plus grande, ...