Le “New Yorker” se met à neuf pour ses 90 ans

    Le New Yorker, l’hebdo de l’intelligentsia cultivée de la côte est célèbre ses 90 ans… avec neuf dessins de couv’ différents.

    le-new-yorker-fete-ses-90-ans,M200107
    De gauche à droite et de haut en bas, les couv’ de Kadir Nelson, Barry Blitt, Peter Mendelsund, Carter Goodrich, Roz Chast, Anita Kunz, Lorenzo Mattotti, Istvan Banyai et Christophe Niemann.

    Depuis toujours, le New Yorker  met à l’honneur les dessins, notamment dans ses couvertures, exclusivement illustrées par des auteurs (dont quelques français comme Sempé).

    Eustace Tilley, "mascotte" du journal sur la couverture du 1er numéro, en février 1925.
    Eustace Tilley, “mascotte” du journal sur la couverture du 1er numéro, en février 1925.

    Alors, pour célébrer ses 90 ans, ce 23 février, c’est aussi à travers sa couverture qu’il fête l’événement. Avec non pas une, ou deux, mais 9 couvertures différentes. Chacune d’entre elles est une création originale, oeuvres d’illustrateurs, de dessinateurs ou graphistes d’horizons divers, comme Lorenzo Mattotti, Roz Chast, Anita Kunz ou Istvan Banyai. Et toutes jouent de la variation autour du personnage emblématique du magazine, ce gentleman qui lui sert de mascotte connu sous le nom d’Eustace Tilley. Une mascotte mise ici à toutes les sauces et sur qui le site arrêts sur images a consacré une chronique récemment.

    Sinon, cet anniversaire (vénérable) peut aussi être l’occasion d’aller redécouvrir certaines couvertures mythiques, rassemblées notamment dans un article du Time. Ou même de se replonger dans l’intégralité des couverture.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Si pas de sun, au moins du sexe…

    On ne change pas une formule qui gagne. Ou à la marge. Ainsi du ...

    La BD sera Charlie le 5 février

    Le Syndicat national de l’édition (SNE) a annoncé aujourd’hui la parution d’un album “multi-éditeurs” ...

    Des derniers dessins pour Charlie Hebdo

    Nouveau tour d’horizon en dessins d’illustrations pour Charlie Hebdo. Et sans doute le dernier, ...

    Mathieu Sapin bat la campagne

    On avait déjà croisé Mathieu Sapin dans les coulisses de la campagne 2012 de ...

    “Pierre, Papier, Chicon” avance

    La mise en route de la (future) revue picarde de bande dessinée Pierre Papier ...

    Le grand Soir des Vieux Fourneaux

    Le tome 4 des Vieux Fourneaux paraît ces jours-ci. Le Soir de Bruxelles à ...