Le sport coincé dans les bulles

    Football, rugby, cyclisme, basket, etc : le sport devient un sujet de plus en plus traité dans des bandes dessinées. Souvent de manière humoristique. Mais pas seulement. C’est ce que nous explique mon confrère Vincent Desmaretz, du service des sports, dans le Courrier picard d’aujourd’hui.

    Quand on parle sport et BD, Michel Vaillant est l’incontestable référence. Voilà maintenant plus que de 50 ans que les aventures du célèbre pilote de course créé par Jean Graton sont dessinées. Au total, 71 albums vendus à plus de 20 millions d’exemplaires en un demi-siècle. Un succès inégalé dans le domaine de la bande dessinée sportive. Il est vrai aussi que les éditeurs spécialisés ont longtemps hésité à traiter du sport, par crainte peut-être précisément de la comparaison avec Michel Vaillant.

    La tendance semble toutefois s’inverser, au vu de la multiplication de sorties traitant du genre. Et certaines séries marchent même très bien.

    C’est le cas de Droit au But, qui raconte l’ascension d’un jeune footballeur de l’Olympique de Marseille, dont le dixième tome vient de sortir. « En moyenne, chaque album se vend à 20 000 exemplaires, indique Marie Decrême, responsable presse chez Hugo et Cie. Cela fait partie de nos meilleures ventes. »

    D’une manière générale, en BD sportive, la cible visée est «une clientèle plutôt très jeune». D’où des albums ludiques au ton très humoristique. A l’image des Vélo Maniacs et des Foot Maniacs édités chez Bamboo depuis plusieurs années, où la petite reine et le ballon rond servent de prétexte à des gags plus ou moins drôles.

    Un nouvel angle ?

    Mais le sport en BD, ça peut aussi être très sérieux. Les éditions Dargaud viennent ainsi de sortir le premier album de la série Dunk qui, comme son titre le laisser deviner, se déroule en grande partie dans le milieu du basket-ball. Si l’histoire se passe dans le futur, en 2029, elle traite des excès qui touchent déjà le sport et menacent son éthique : dopage, paris suspects, argent. En collaboration avec le dessinateur Franck Biancarelli, c’est même un journaliste d’investigation politique, Denis Robert, connu pour avoir dévoilé les dessous de l’affaire Clearstream, qui en a écrit le scénario.

    Bref, le sujet est cette fois beaucoup moins léger. La bande dessinée tient peut-être un nouvel angle pour traiter le sport. Très loin des aventures presque romanesques de Michel Vaillant.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Le Bleu est une couleur chaude” avait touché à Amiens, avant la Palme

    Dans le Courrier picard, de ce mardi 29 mai (édition d’Amiens), notre confrère Théo ...

    Siné mensuel, toujours à lire et à regarder

    Journal de dessins satiriques mais aussi de chroniques et d’enquêtes sociales, Siné Mensuel oscille ...

    Un “Monde” plantureux aujourd’hui

    Le journal Le Monde rend hommage aujourd’hui à son caricaturiste Plantu avec un numéro ...

    Quand “Le Débat” sacre la bande dessinée

    Le débat: le sacre de la bande dessinée, n°195 mai-août 2017, sous la direction ...

    “Charlie” à la une

    La presse satirique derrière Charlie… qui dévoile déjà sa “une”. La “une” du nouveau ...

    Siné, cadeau mensuel

    Siné est mort, mais son journal se vend encore ! Le numéro de décembre, ...