Luz quitte “Charlie” en prophét…ies

    Dernier numéro de Charlie Hebdo avec Luz, ce mercredi en kiosque.

    FullSizeRenderIl l’avait laissé entendre discrètement la semaine passée. Il le confirme de façon nettement plus explicite cette semaine. Luz arrête donc sa collaboration à Charlie Hebdo, et il l’exprime à travers une double page centrales de “Nostradaluz”, idées de couvertures “pour les dix prochaines années“. Du prophète Mahomet de la célèbre une du “pardon” aux prophéties fantaisistes, en quelque sorte.

    Ses cibles favorites sont bien toutes là, de Booba à Marine Le Pen, de Nadine Morano à Carla Bruni, DSK ou Johnny. Mais, peut-être sous le coup de l’émotion, le dessinateur de Catharsis ne paraît pas avoir trouvé là sa meilleure source d’inspiration. A vrai dire, le dessin le plus réussi de l’ensemble est encore le petit crobard où on le voit courant vers de nouvelles aventures à côté de “Monsieur pinceau”, petit dessin gribouillé à côté de son texte d’explication…

    La dernière double page (centrale) de Luz dans Charlie hebdo, ce mercredi
    La dernière double page (centrale) de Luz dans Charlie hebdo, ce mercredi

    Autre conséquence de ce départ, l’arrêt des aventures de Stouf le skin, en forme de suicide… et d’un engagement du skinhead au MoDem de François Bayrou !

    Mais, finalement, Luz retrouve plutôt sa verve dans l’actu, dans les “couvertures auxquelles vous aurez échappé” en se payant la tête de Michel Platini.

    ... Et un dernier dessin, d'actu, en der. Plus réussi.
    … Et un dernier dessin, d’actu, en der. Plus réussi.

    Patrick Pelloux y va aussi de son petit texte (peut-être celui préparé depuis plusieurs mois) d’explication des raisons de son départ prochain de l’hebdo.

    Mais ce qui surnage surtout de ce numéro, c’est plutôt Emmanuel Macron qui se fait – drôlement – flinguer, dans une rubrique spéciale (et la jolie une signée Riss).

    A noter aussi que la rédaction a quitté les locaux journal Libération, qui l’hébergeait depuis janvier dernier, pour intégrer ses nouveaux bureaux ultrasécurisés – à l’adresse demeurée secrète – dans le XIIIe arrondissement.

    Quant à Luz, comme il s’en explique dans sa page, il continuera “à faire des bouquins, des BD, à (nous) raconter des histoires de hciens zombies, de gamins frappés par la vie, des histoires de musique triste ou de cul joyeux…” Et on continuera donc à le suivre comme ça.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un auteur de BD interdit de séjour en Israël

    Un auteur BD interdit de séjour à cause de ses albums. C’est la mésaventure ...

    Zadig dans le rétro

    Nouveau trimestriel apparu ce printemps, la revue Zadig, fait aussi la part belle aux ...

    En attendant sa Catharsis, Luz commence à se livrer aux Inrocks

    Paraissant le 21 mai (aux éditions Futuropolis), Catharsis s’annonce comme un livre très personnel ...

    Le retour des “Lulus”, c’est pour bientôt

    La revue picarde Pierre Papier Chicon vient de dévoiler le dessin de couverture de ...

    Ca ne rigole plus dans la presse satirique

    Les deux titres de presse satiriques, Charlie Hebdo et Siné Mensuel lancent des appels ...

    Zep au musée de Lille et dans le Courrier picard

    Le Courrier picard met l’accent, décidément, ce 2 avril, sur les auteurs de bande ...