On enterre bien “Charlie”… sous les hommages

    Une quinzaine d’émissions, une nouvelle flopée éditoriale… Et un numéro spécial de Charlie hebdo tiré à près d’un million d’exemplaires. Cette semaine va être de nouveau placée sous le signe de Charlie.

    La couv' du prochain numéro de Charlie hebdo, à paraître ce mercredi
    La couv’ du prochain numéro de Charlie hebdo, à paraître ce mercredi

    Un certain écoeurement, comme un lendemain de réveillon lorsqu’on prend conscience qu’il faudra encore finir les restes, c’est un peu mon sentiment à l’aube de cette semaine anniversaire de l’attentat à Charlie hebdo, le 7 janvier 2015. Une semaine de commémoration échevelée (et pas de “célébration” quand même, comme entendu ce matin sur France Inter) qui va largement occuper l’espace médiatique, éditorial et télévisuel notamment.

    Le plus légitime à évoquer la question sera bien sûr Charlie hebdo lui-même. Son numéro spécial, avec un tirage annoncé proche du million d’exemplaires, est déjà réservé par certains en maisons de la presse. Ne l’ayant pas reçu en service de presse, c’est uniquement sur la base de la couv’ et de l’édito de Riss que l’on peut en juger pour l’instant. Et, c’est plutôt pas mal.

    Crève, Charlie ! Vis, Charlie !

    Le dessin de une, très “oecuménique” avec son Dieu assassin qui dépasse largement Mohamet fera peut-être de nouveau débat. Il déplace, ou plutôt replace la question. Non pas dans la nauséeuse stigmatisation d’une religion mais dans la condamnation de tous les fanatismes religieux. Et le choix d’un personnage symbolisant plus le Dieu chrétien (avec cheveux longs, sandales et le triangle symbolisant l’oeil de Dieu) est aussi une manière de rappeler qu’il est toujours plus facile de se moquer des autres que de soi…
    Mais peut-être que la sagesse ou la pédagogie a fait son chemin depuis l’an passé. C’est ainsi un député LR, Benoît Apparu, qui a clos d’entrée la polémique, ce matin sur BFM TV.

    L’éditorial (déjà été diffusé sur divers sites), signé aussi du directeur, Riss, au titre éclatant (Crève, Charlie ! Vis, Charlie !) se montre, lui aussi, à la hauteur et recadre bien la situation. Fort et émouvant quand il revient sur la manière dont il a vécu lui-même l’attentat et sa révélation que tous ses amis étaient morts. Fort et percutant aussi quand il rappelle la raison d’être de Charlie Hebdo et de la presse satirique, de leur force vitale malgré la présence, lancinante, de la mort à leur côté.

    Deux retours en images sur la vie de “Charlie hebdo”

    Riss, dans le documentaire "Rires aux éclats".
    Riss, dans le documentaire “Le rire en éclats”.

    Pendant ce temps, c’est un afflux de programmes qui attend les téléspectateurs sur le petit écran. Parmi la quinzaine de documentaires programmés sur toutes les chaînes du PAF, on en soulignera deux (surtout à titre d’alerte, n’ayant visionné ni l’un, ni l’autre), qui abordent plus particulièrement, dans la thématique générale autour des attentats, l’histoire et l’identité de Charlie Hebdo et de sa bande de dessinateurs.

    Le Rire en éclats (mercredi soir sur France 3 à 23 h 30) raconte l’histoire de Charlie, depuis le premier dépôt de bilan, les caricatures de Mahomet de 2006, l’incendie des locaux en 2011, insistant sur l’importance de la caricature et de la satire, hier comme aujourd’hui. Avec des témoignages de Riss ou Philippe Val, mais aussi des historiens ou philosophes Marcel Gauchet, Jean-Noël Jeanneney, Pascal Ory ou Stéphane Mazurier.

    Autre programme, Charlie 712 (demain sur France 5 à 22h05) est centré sur la réalisation, donc, du numéro 712 de Charlie, alors que l’équipe s’apprête à publier le fameux numéro sur les caricatures de Mahomet. Jérôme Lambert et Philippe Picard étaient venus pour tourner un portrait de Cabu. On suit ici la conférence de rédaction et le bouclage du numéro.

    Charlie dans la rue

    Street Art magazineEnfin, côté presse écrite, on peut s’attendre aussi, notamment ce mercredi, à une vague de dossiers et d’articles sur le sujet. Le Monde a déjà commencé avec son édition datée de ce mardi “sur les traces de Charlie” (et, régionalement, le Courrier picard devrait, aussi, évoquer la question…).

    Pour l’heure, on se contentera de signaler la sortie d’un nouveau magazine, consacré au street art. Sobrement titré Street Art magazine, ce trimestriel (édité par le groupe de presse Tournon) consacre donc son premier dossier à “Charlie dans la rue”, reproduisant nombre de dessins, de fresques ou de pochoirs consacrés à l’hebdo, anonymes ou oeuvres d’artistes. Une manière de montrer la présence, spontanée et partout présente de ce choc des attentats du 7 janvier.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    A 80 ans, Spirou prend de l’âge sans vieillir

    Numéro anniversaire, ce mercredi, pour Spirou. Le journal fête – sobrement – ses 80 ...

    M.Bd passe l’été

    Le troisième numéro de M.Bd, sorti fin juin, restera en rayons tout l’été. Une ...

    Vers une renaissance à l’automne des Cahiers de la BD

    Il était né en 1969, lancé comme fanzine par Jacques Glénat, et s’était arrêté ...

    Exercices de communication avec “La Revue dessinée”

    Deux ans déjà pour La Revue dessinée. Et un numéro 9 qui s’intéresse à ...

    Après Luz, Patrick Pelloux annonce son départ de “Charlie hebdo”

    Deuxième départ annoncé parmi les “survivants” de l’équipe de Charlie. Luz l’avait fait subtilement, ...

    Siné plus vivant que jamais

    Dans Siné Mensuel à paraître ce mercredi 31 octobre, Siné évoque sa leucémie et ...