Rencontre de deux “Schnocks” : Berberian retient La Nuit de Druillet

    Schnock, “la revue des vieux de 27 à 87 ans” s’est fait une spécialité de revisiter les années 60 à 80, à l’aune de nos nostalgies actuelles, avec un joyeux éclectisme et un penchant avoué et affiché pour la contre-culture ou cette culture populaire volontiers tenue pour ringarde ou kitsch.

    En dehors de la volonté éditoriale de toujours mettre en couverture une belle illustration dessinée du sujet du dossier du trimestre (en l’occurrence, pour ce n°8, Pierre Richard, après la Bande du Splendid, Jean Yanne ou Jean-Pierre Marielle), oeuvre du talentueux Erwann Terrier, le dernier numéro, qui arrive tout juste en librairie, aborde la bande dessinée. Et de belle manière, avec un entretien passionnant de Charles Berberian avec Philippe Druillet autour de l’album La Nuit, l’un des albums marquants de l’auteur de Lone Sloane. Morbide et halluciné.

    Dix pages fortes (dont une planche dessinée par Berberian) de conversation à bâtons rompus entre deux auteurs complices, qui restituent une certaine folie des 70′, en racontant la genèse d’un album hors normes – dans sa construction comme dans sa réalisation sous l’emprise de drogues et d’alcool – en donnant envie de s’y replonger (ou de le découvrir) et en remettant donc La Nuit au goût du jour.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Autour de Charlie Hebdo, polémique à marée basse sur le dessin satirique

    Neuf mois après, c’est reparti. Charlie Hebdo est de nouveau la cible de critiques ...

    Du neuf pour Aaarg !

    La revue Aaarg ! en est déjà à son neuvième numéro. Et après s’être ...

    Charlie Hebdo en toute Humanité

    C’est désormais une habitude. L’Humanité ouvre ses colonnes aux dessinateurs satiriques pour son numéro ...

    Petite blague belge

    En ce jour “historique” pour la Belgique, qui vient de changer de roi, petite ...

    Un Epatant exemple du patrimoine de la BD

    L’Epatant, n°1 (réédition). Editions de Varly, 16 pages, 17 euros L’un des buts des ...

    Edika renversant dans “Fluide glacial”

    Fluide glacial poursuit, plutôt bien, sa relance éditoriale. Après un numéro spécial faits divers, ...