Revue de presse d’Angoulême

    Comme tous les ans, l’ouverture du Festival international d’Angoulême est l’occasion pour la presse généraliste de se rappeler l’existence de la BD. Dans une ambiance plutôt studieuse cette année. (complété avec sortie du Monde).

    Libé_bd_UneFidèle au rendez-vous, même si celui-ci prend forcément des airs de “marronniers”, Libération se décline encore une fois “tout en BD” aujourd’hui.

    Derrière une couv’ classique mais jolie et graphique de Richard Mc Guire, le quotidien consacre son “événement” du jour au dessin de presse – pour s’inquiéter de sa raréfaction grandissante, hormis dans ses propres colonnes, il faut le reconnaître et le saluer – et en profite pour donner quelques infos sur Charlie Hebdo, dont l’équipe est toujours hébergée dans ses locaux.


    Libé_boucqDans le reste du journal, uniquement illustré par des auteurs de BD, on appréciera le dessin de Boucq sur l’amendement à la loi Macron instaurant le “secret des affaires”, le grand et beau dessin de Blutch pour un article sur les politiques publiques démunies face à la pauvreté, une planche hilarante de Vuillemin convié à enrichir la rubrique culinaire consacrée aux crêpes de la Chandeleur ou le beau strip de Frédérik Peeters sur un jeune Tunisien, naturalisé mais se débattant avec l’administration. Enfin, mention à Hugues Micol pour ses cartes météo antropomorphiques et rétro de la France.
    Le “cahier livres” est entièrement consacré à la BD, lui-aussi, avec la mise en avant d’auteurs très pointus comme Brecht Evens (Panthère, Actes sud), Charles Burns (Calavera), le Japonais Robin Nishi (Mind Game), Ugo Bienvenu (Sukkwan Island) ou Dominique Goblet et Kai Preffer (Plus si entente). Mais l’on notera une ouverture “mainstream” avec un bel article sur Un océan d’amour et une chronique enthousiaste de Pascal Brutal par Mathieu Lindon.

    Taniguchi plus que Kirby

    Enfin, le journal consacre une double page, dont un entretien, à Jirô Taniguchi. Le plus “franco-belge” des mangakas, à qui Angoulême consacre une grande expo, est aussi à l’honneur dans le bimestriel Ka Boom (qui lui consacre un dossier de 10 pages) ou aux Inrocks (qui y vont carrément d’un de leur hors séries Les Inrocks 2, également de belle facture, à travers diverses approches et une bibliographie commentée).

    Une présence médiatique nettement plus forte donc que celle accordée à Jack Kirby, grand nom du comics US à qui le festival consacre aussi une grande expo cette année. Celui-ci se rattrape, en revanche, sur le plan éditorial, avec la parution simultanée de deux “beaux albums” aux éditions Urban Comics:  Jack Kirby, King of Comics, une biographie signée d’un de ses proches collaborateurs, Mark Evanier et  Le Quatrième monde, oeuvre-phare de l’auteur. Deux ouvrages sur lesquels on espère revenir prochainement.

    Dans la presse du jour

    Bel effort rédactionnel aussi pour L’Humanité, qui consacre trois pages à Angoulême, dont une à Wilfrid Lupano et propose une sélection d’ouvrages, parmi lesquels Moi Assassin (de Keko et Altarriba), Little Tulip (de Boucq et Charyn), Ulysse (de Jean Harambat), Ou Hommes à la mer (de Riff Reb’s). Le Figaro, évoque aussi ces deux derniers albums, dans un dossier sur les romans adaptés en BD, avec un entretien avec l’un des précurseurs du genre, Philippe Druillet. Le Monde, consacre lui la “une” et deux pages de son Monde des Livres à la BD, avec un article consacré encore à la BD solidaire des dessinateurs de presse (drôlement illustré par Lisa Mandel) et propose également sa sélection d’albums, dont Quand vous pensiez que j’étais mort, de Mathieu Blanchin (Futuropolis), Undertaker de Ralph Meyer et Dorison (Dargaud) ou Ici, de Richard Mc Guire (Gallimard).

    Les autres quotidiens font, ce matin, un choix plus minimaliste : entretien avec Benoît Peeters pour la Croix, annonce anglée sur Charlie Hebdo pour Le Parisien.
    Dans la presse “locale”, La Charente Libre propose un cahier 12 pages et met Nix à la Une et en fait l’un de ses choix de l’année. Son confrère, Sud Ouest propose lui aussi divers sujets et un panorama complet du 42e Festival.

    Côté hebdos, l’Express traite de la question des limites de la BD et de la caricature, à travers un long récit.

    Mais c’est l’Obs qu’il faut lire cette semaine, avec une enquête bien informée et très intéressante sur “la traite des planches”, ou les difficultés économiques dans lesquelles se débattent les auteurs de BD, entre des tarifs de planches toujours plus bas et l’instauration d’une mutuelle obligatoire qui a suscité l’émoi voilà quelques semaines. Le sujet, avant l’attentat de Charlie Hebdo, devait animer le Festival qui débute aujourd’hui.

    Obs

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Andreas, entretien et en images

    Le site BDzoom.com propose en ligne la première partie d’un entretien copieux et passionnant ...

    L’hommage de Luz à Mark E.Smith

    Depuis son départ de Charlie Hebdo, Luz se fait – forcément – plus rare. ...

    “Pierre, Papier, Chicon” avance

    La mise en route de la (future) revue picarde de bande dessinée Pierre Papier ...

    L’humour beauf de “Charlie Hebdo”

    La couverture du numéro de Charlie Hebdo fait réagir. Nouvelle polémique autour d’un dessin ...

    Le grand Soir des Vieux Fourneaux

    Le tome 4 des Vieux Fourneaux paraît ces jours-ci. Le Soir de Bruxelles à ...