Riss évoque l’avenir de “Charlie Hebdo” dans “Le Monde”

    Emouvante et forte interview de Riss, l’un des rescapés du carnage à Charlie Hebdo, dans Le Monde daté de ce mercredi.

    LeMonde-RissC’est la première fois que Riss, dessinateur et directeur de Charlie Hebdo, s’exprime depuis la fusillade du 7 janvier. Rescapé du massacre, mais blessé à  l’épaule, il raconte, sans fard et avec émotion la manière dont il a vécu l’attentat dans les colonnes du Monde de ce 21 janvier. Comment il s’est jeté à terre et “fait le mort”, et puis, après ce silence “qui foutait les boules“.

    Dans cet entretien accordé à Alexandre Piquard, journaliste Médias au quotidien du soir, et titré “Tout le monde n’est pas obligé d’aimer Charlie“, Riss revient aussi sur l’avenir de l’hebdo, affirmant la nécessité de refonder et de “réinventer le journal” et “transformer cette épreuve en quelque chose de créatif”. Un objectif pas évident à cause du trauma d’il y a quinze jours: “Tout ce qu’on va créer ensuite, même si ça peut être génial, ce sera toujours un peu entaché par le fait qu’ils ne sont plus là“…

    Pas de numéro le 28 janvier mais “dans les semaines à venir”

    Dans l’immédiat, Riss affirme son  intention d’assumer la direction du titre (qu’il partageait jusqu’alors avec Charb) avec le rédacteur en chef, Gérard Biard et “toute l’équipe“. Si le but est bien de reparaître, ce sera sans doute plus sur 12 pages que 16. Et pas le 28 janvier (comme indiqué dans le “numéro des survivants”), mais “dans les semaines à venir“.  Ce qui laissera donc un peu plus de temps aux lecteurs pour apprécier le numéro exceptionnel paru le 14 janvier et qui continue à s’arracher dans les kiosques et maisons de la presse.

    Sur le fond, Riss réaffirme la ligne très bien énoncée par Gérard Biard dans son dernier éditorial, et le fait que Charlie Hebdoa toujours été attaché au combat pour la laïcité, pour la distinction entre la religion, qui doit rester privée, et la chose publique. Il n’y a rien qui change de ce point de vue“. Sinon qu'”on aimerait que d’autres prennent le relais”. 

    Et, concernant “l’islamophobie” dont certains ont accusé le journal ces dernières années, Riss est aussi très clair: “On peut être musulman dans une démocratie, ce n’est pas un problème. Seuls des esprits malhonnêtes font l’amalgame. Et on voit très bien d’où cela vient. Les terroristes n’ont rien à voir avec l’immense majorité des Français de confession musulmane.”

    Il ne reste qu’à souhaiter un bon rétablissement à l’équipe et à son journal !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Dans les coulisses de la mort de Staline

     La mort de Staline – l’intégrale (réédition), Fabien Nury (scénario), Thierry Robin (dessin). Editions ...

    Spirou et Fantasio face à l’horreur nazie

     Spirou l’espoir malgré tout, deuxième partie : Un peu plus loin vers l’horreur, Emile ...

    Il été une fois Siné Mensuel

    Pour son 11e numéro, Siné Mensuel propose un numéro double spécial été Bientôt un ...

    Forban et fort bon

    Forban, François Troukens (scénario), Alain Bardet (dessin). Editions Le Lombard, 112 pages, 17,95 euros. ...

    Sur les chemins, après la catastrophe

     Le monde d’après, Jean-Christophe Chauzy. Editions Casterman, 112 pages, 18 euros. Seconde partie du ...