“Siné Mensuel” au niveau de l’actualité caricaturale

    Quand l’actualité devient elle-même caricaturale, c’est un plaisir pour la satire. C’est un peu le cas en ce moment et ça donne un nouveau numéro de Siné mensuel à la fois saignant et réjouissant.

    Côté actu international, le dessin de couv’ de Berth donne le ton, avec ce très réussi, clin d’oeil au fameux “we want you” de l’Oncle Sam incitant les “boys” à s’engager en 1917. A l’intérieur, Donald Trump et sa nouvelle “Amérique d’abord” est évoquée aussi férocement par une pleine page de Jiho, évoquant différentes facettes des USA pro-Trump, plus poétiquement (mais finalement avec autant de mordant) par Malingrëy et le coiffeur de Trump, et par un florilège en dernière page, dont on retiendra notamment un dessin très binaire et efficace de Pakman (entre le bien et le mal: le ku klux klan et les femmes en burqa) et un petit dessin de Berth, montrant le “programme de Donald Trump”, à savoir le président pissant sur le globe ! Même Siné retrouve une place pour évoquer le phénomène avec un joli dessin montrant un homme effaçant la bannière étoilée…

    Côté actu française, Berth encore résume fort bien le sentiment de “dégagisme” ambiant sur la classe politique en un dessin impeccable.
    Par ailleurs, le mensuel a pu boucler après le déclenchement du “PenelopeGate”. d’où là encore quelques dessins très drôles signés Faujour, Gros (montrant Penelope Fillon en enfant ramenant son bulletin scolaire: “Maman, j’ai eu 50 000 euros à ma fiche de lecture !”) ou Jiho encore, montrant le couple Fillon dubitatif au sujet de Benoît Hamon: “Pas de casseroles, pas d’emploi fictif… c’est louche !”.

    Plus généralement, et sans forcément se concerter, l’appât du gain et la finance sont bien ciblés par Lindingre (à travers une page coup de gueule contre la “calamité” de voir les brillants jeunes esprits se tourner vers les écoles de commerce, qui intiment de ressembler, au final, à Trump : “un gros tas de fiente inculte prêt à tout pour s’en coller toujours plus dans les fouilles“) et Lacombe (qui s’en prend plus spécifiquement à “l’actionnaire”). Faujour, pour sa part livre une planche d’un humour noir très performant sur les marchands d’armes.

    Enfin, moment culte avec la série de souvenirs de Carali “odeur de brûlé“, qui raconte cette fois, avec sensibilité et humour, un moment fort de son passage à Charlie Hebdo (1ere époque) avec une soirée épique chez Coluche… et notamment ce “grand moment” quand “Cavanna a plongé les jambes écartées et les couilles à l’air” dans la piscine ! (voir ci-dessous).

    Le poids de la dette (illégitime) vu par Kap.

    Pour le reste, côté articles, Siné Mensuel étoffe ses chroniqueurs avec l’arrivée de Benoît Delépine (qui signe une petite parabole édifiante sur l’accumulation primaire et primate de l’argent) et Charline Wanhoenacker aux côtés de Guillaume Meurice, déjà là depuis le dernier numéro.
    Le magazine poursuit également, entre autre, sérieusement ses dossiers de la présidentielle, avec un zoom – toujours bien illustré – cette fois sur des exemples de pays ayant refusé de payer leur dette et propose un long entretien avec Gérard Mordillat.

    Bref, de quoi tenir un mois avec le journal “qui fait mal et (qui) fait du bien”.

    Détail de la page culte de Carali.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’appel à l’aide de Siné mensuel

    Siné n’entend pas mourir. Son mensuel aimerait bien, lui, ne pas partir avant son ...

    Premier regard dans le Téléscope

    Un nouveau média fait son apparition ce 1er septembre à Amiens : le site ...

    Le Courrier picard à l’heure aux Rendez-vous d’Amiens

    Le Courrier picard évoquera largement les 18e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens ces ...

    Titeuf aussi dans le Courrier picard

    L’arrivée du nouvel album de Titeuf (“à la folie”) n’aura échappé à personne. Ou, ...

    Johnny et le droit à la caricature

    La récente couv’ de Charlie hebdo consacrée à Johnny Hallyday avait suscité l’émoi – ...