Spirou, du Beaux-Arts

    Spirou a donc 75 ans en cette année 2013. Ces jours-ci, c’est Beaux Arts Magazine qui le rappelle, avec un joli hors-série au format d’un album (cartonné, relié, dos carré, etc), contant “les aventures d’un géant de la BD”.

    Ces quelques 130 pages n’apprendront sans doute pas grand chose aux spécialistes et fans du petit groom, mais ce hors série de Beaux Arts Magazine s’avère bien complet, très agréable à lire par ses nombreuses illustrations et ses différents angles, en forme de monographie du personnage.

    La première partie est consacrée à Spirou lui-même, “monument de la BD belge“, avec un intéressant article du couple de journalistes Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault (auteurs de la récente Véritable histoire de Spirou, chez Dupuis) reprenant l’histoire du personnage ; une création, rappellent-ils, qui n’est pas que l’oeuvre de Rob Vel à qui on l’attribue habituellement…), puis l’habituelle chronologie des 22 différents auteurs qui se sont succédés (texte court, belles illustrations encore), avec une place toute particulière accordée bien sûr à Franquin, qui restera comme l’auteur-phare de la série. Pour conclure, Pierre Sterckx apporte un témoignage sur Franquin ainsi qu’une étude croisée sur les deux écoles de la BD belge, celle de Spirou et celle de Tintin.

    Plus originale, la seconde partie de l’ouvrage  s’intéresse à “l’univers de Spirou”, à travers ces personnages fétiches (Fantasio, le Comte de Champignac, Zorglub, Spip, etc) et certains lieux comme le village de Champignac, dont Beaux Arts Magazine précise (citant un témoignage de Franquin paru dans dBD n°57) qu’il doit beaucoup… à une petite place de Laon, dans l’Aisne !

    Dans cette même logique thématique, le magazine s’intéresse aussi – logiquement – à la manière dont Spirou a réinterprété et utilisé l’art, l’architecture, le design, la science ou les automobiles (avec, “scoop”, un dessin préparatoire à la Turbotraction III, qui devrait voir le jour dans un prochain album de Yoann et Vehlmann).

    Rapport qualité-prix, rien à dire, pour cette bonne incitation à se replonger dans l’un des 53 albums de Spirou (évoqués à travers leurs couvertures en conclusion).

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Merci pour ce livre d’Alex 2014 !

    Merci pour ces moments, Alex. Editions Courrier picard, 112 pages, 9,90 euros. Il n’y ...

    Un panorama de la rentrée BD vue de Belgique

    C’est aussi la rentrée littéraire en matière de bande dessinée. Avec 35 % à ...

    Le journalisme au bout du Téléscope

    La suite de la “vie de journaliste”, par le dessinateur Ludovic Rio, sur le ...

    Pandora, Casterman passé en revue

    Une nouvelle revue de bande dessinée, ça se fête. Surtout quand elle réunit, comme ...

    Gibrat en congés payés avec “CaseMate”

    Cahier spécial Mattéo dans le numéro d’août de CaseMate n°62H Joli cadeau. Dans son ...

    Je suis Charlie Hebdo : encore et toujours des dessins

    On ne se lasse pas, depuis maintenant six jours, de regarder ces multiples dessins, ...