Quinze albums en lice pour le prix Artémisia 2020

    Depuis treize ans, l’association Artémisia (du nom de l’artiste italienne du XVIIe siècle Artémisia Gentileschi), œuvre depuis 13 ans pour “la visibilité de la création des femmes bédéastes”. Chaque année, son jury (qui comprend notamment les autrices Chantal Montellier et Marion Laurent ou Gilles Ciment, théoricien du cinéma et de la bande dessinée) décerne son prix illustrant “la diversité et la richesse de création des autrices de BD dans l’Hexagone“.

    Pour ce millésime 2020, parmi les livres de bande-dessinée publiés entre le 1er décembre 2018 et le 30 novembre 2019, le jury a retenu 15 ouvrages :

    Adade de Barbara Baldi (éd. Ici même)
    Cassandra Darke de Posy Simmonds (éd. Denoël Graphic)
    Carnage de Florence Dupré la Tour (éd. Mauvaise foi)
    Corps à cœur, cœur à corps de Léa Castor (éd.Lapin)
    Dans le même bateau de Zelba (éd. Futuropolis)
    Guerre de Marion Jdanoff (éd. Super Loto)
    Il fallait que je vous le dise d’Aude Mermilliod (éd. Casterman)
    L’Âge bleu d’Anne Defréville (éd.Buchet-Chastel)
    La fille dans l’écran de Lou Lubie et Manon Desveaux (éd. Marabout)
    La vie intelligente d’Aurélie William Levaux (éd. Atrabile)
    Les deux vies de Pénélope de Judith Vanistendael (éd. Le Lombard)
    Made In France : 68-78, chronique d’une famille chinoise à Paris de Christel Han et Brigitte Tchao (éd. Les Enfants rouges)
    Notes de bas de page de Nacha Vollenweider (éd. Ilatina)
    Saison des Roses de Chloé Wary (éd. Flblb)
    Waldo de Lorraine les Bains (éd. Lapin).

    Parmi ces albums sera désigné le Grand Prix Artémisia 2020 ainsi que différents prix qui salueront des qualités particulières qui ont touché le jury : le dessin, l’audace, le récit, l’engagement social et sociétal, etc. Le palmarès sera annoncé le 9 janvier.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le grand jeu continue dans les 5 Terres

      Les 5 terres, tome 3 : l’amour d’un imbécile, David Chauvel (idée originale), Didier ...

    Des bandes dessinées à lire dans la presse cet été

    Il y eut des périodes plus fastes. Et un engouement estival plus massif de ...

    Destins croisés et enfants perdus

    Lost children, tome 1, Tomomi Sumiyama (scénario et dessin). Editions Ki-oon, 192 pages, 7,90 ...

    Légion d’horreur pour les dessinateurs tués de “Charlie Hebdo”

    La traditionnelle promotion de la Légion d’honneur de ce 1er janvier s’accompagne, en ce ...

    Un drôle de monde de femmes

     Woman World, Aminder Dhaliwal. Editions La Ville brûle, 256 pages, 22 euros. Et si ...