Grand reportage sur les derniers jours de Che Guevara

    Reporter, tome 2 : les derniers jours du Che, Laurent Granier et Renaud Garreta (scénario), Gontran Toussaint (dessin). Editions Dargaud, 64 pages, 14,99 euros.

    Deux ans après son premier grand reportage, plus ou moins réussi, au coeur du mouvement pour les droits civiques dans le sud des Etats-Unis, le jeune journaliste Yann Koad est toujours sur la brèche contestataire en Amérique. Mais plus latino et plus révolutionnaire cette fois.
    En ce printemps 1967, il est cette fois sur la piste de Che Guevara. A Cuba, il apprend d’un vieux journaliste américain que le Che serait en fait en Bolivie. Koad obtient quinze jours de son rédacteur en chef pour s’y rendre et obtenir le reportage du siècle. Mais, une fois à la Paz, encore faut-il déjà parvenir à entrer en contact avec les guérilléros. Avec l’aide de confrères et porté par sa chance, Yann Koad parvient à trouver le contact avec une partie d’entre eux, dans la forêt. Il joue notamment une partie d’échecs avec un militant argentin, “Ramos”… qui ressemble singulièrement à Che Guevara. Il croise aussi un militant français (qui n’est autre que Régis Debray), qu’il reverra plus tard en prison. Restant finalement sur place, il sera encore là, le 8 octobre, pour saisir l’épilogue de la saga du Che.

    Le parti-pris de cette nouvelle série de “docufictions” est de faire redécouvrir des épisodes de l’histoire récente à travers le regard et les reportages d’un jeune journaliste, Yann Koad. Basé sur une très solide documentation, le scénario de Laurent Granier et Renaud Garreta parvient cette fois, encore mieux, à mêler les faits historiques – très minutieusement décrits – et l’enrobage romanesque du reportage de Yann (à qui on passera les éléments rocambolesques qui l’amènent à toujours se retrouver au bon endroit au bon moment).
    Ramassé mais dense – dans le dialogue comme dans le découpage – l’album arrive ainsi à bien remettre en perspective la situation politique et géopolitique du Che, mais aussi l’implication américaine, le rôle joué par les rangers boliviens, les raisons de l’absence de soutien populaire à la guérilla. Et le jeune Gontran Toussaint réussit à mettre tout cela fort joliment en images, grâce à un dessin réaliste, très classique, mais fin et détaillé, faisant songer, dans ces ambiances latino à Giraud ou Hermann.
    L’album se lit avec plaisir tout autant qu’avec intérêt (et inversement).
    Et l’on notera le “cahier bonus”, reproduisant les pages de Reporter consacrés aux sujets de Yann Koad sur la mort du Che. Comme quoi, à la différence de Tintin, il y a quand même des journalistes-enquêteurs, en BD, qui écrivent des articles !

    En tout cas, après un tome 1 intéressant mais timoré, ce deuxième tome (où le sujet s’y prêtait mieux) confirme finalement l’intérêt du projet. Et, en cette fin des années 60, il reste encore beaucoup de sujets à traiter (le printemps de Prague, le Viet-Nam, Mai 68, etc). De quoi encore escompter de bons reportages de notre “confrère” Yann.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    A chacun son Tour (2) : le Génie des origines

    Léonard, tome 44, Tour de génie, Turk et  Bob de Groot. Editions le Lombard, ...

    Pour les jeunes

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Pour le cirque de Fred aussi c’est grand d’être petit !

    Le petit cirque, de Fred, éditions Dargaud, 64 pages, 13,95 euros. Parution le 27 ...

    Harmony, retour en enfance

    Harmony, tome 2 : indigo, Mathieu Reynès. Editions Dupuis, 56 pages, 12 euros. Harmony, ...

    Je suis Charlie Hebdo : encore et toujours des dessins

    On ne se lasse pas, depuis maintenant six jours, de regarder ces multiples dessins, ...

    Gai-Luron ? C’était mieux avant… mais c’est bien maintenant

    Les nouvelles aventures de Gai-Luron, tome 1 : Gai-Luron sent que tout lui échappe… ...