Retrouvailles sous tension chez les Supers

     Supers, tome 5: retrouvailles, Frédéric Maupomé (scénario), Dawid (dessin). Editions de la Gouttière, 160 pages, 18 euros.

    Les “Supers” se retrouvent. Sauvé par son frère et sa soeur des expérimentations scientifiques que les militaires voulaient lui faire subir, Benji n’en reste pas moins hanté par cette sinistre expérience. Et le sentiment se transforme en méfiance, voire en haine de tous les humains.

    Tant attendu, le retour sur Terre des parents des trois enfants ne se réalise pas non plus dans la parfaite harmonie. Et les divergences vont se creuser au sein de la famille, car les deux plus grands, Lili et Mat ont appris à apprécier et aimer leur petite vie bancale chez l’inspecteur Lesec…

    A l’image de la belle et inquiétante couverture, les retrouvailles sont électriques dans ce cinquième et dernier tome des Supers (ou du “premier cycle” de la saga). Et c’est tout l’attrait et l’intérêt du scénario de Frédéric Maupomé d’éviter le “happy end” convenu, mais aussi sans doute secrètement espéré. Même si, ici, c’est une forme de conclusion chaleureuse, mais plus complexe, qui est amenée.

    Avant cela, le récit comble les flous encore entretenus sur les personnages, même si les explications données par les parents sur la raison de leur fuite perpétuelle à travers l’espace sont plutôt lapidaires et vite évacuées. Et l’album compte encore son lot d’action et de séquences explosives, dans le droit fil des précédents.

    En revanche, ou en plus, s’ils n’avaient déjà pas vraiment ménagés leurs personnages dans les deux albums précédents, ce nouveau et dernier volume les place vraiment face à des choix cruciaux et carrément existentiels. Il esquisse ainsi les décisions pas toujours faciles à prendre lorsqu’il s’agit de s’émanciper. A ce titre, la séquence finale et son dénouement sont émotionnellement très émouvants. Et, accessoirement, il redonne toute sa place – primordiale au moment décisif – au “robot nounou” Al.

    Le dessin de Dawid est toujours aussi léger et vif, et la mise en couleurs particulièrement réussie. De quoi parachever la réussite de cette saga, dont on peut aussi prolonger l’univers sur facebook.

    A noter, en “bonus” de ce dernier tome, un carnet d’esquisses et quelques “dessins des copain.ine.s” (on pardonnera l’usage de cette horipilante et anti-pédagogique écriture inclusive), avec des visions des Supers par Léa Mazé, Loïc Chevallier, Steve Baker et Dav.

    Dédicaces avec Dawid, samedi 30 novembre, de 14h30 à 18h30 à la librairie Bulle en stock, 4 rue du Marché-Lanselles à Amiens. Inscriptions à prendre en amont, le matin, auprès de la librairie (tel.03 22 91 50 10).

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les Humanoïdes rebâtissent la Cité

    CITE 14, saison 1, tome 1: Tour Bambell, de Pierre Gabus et Romuald Reutimann, ...

    Fred Bernard retrouve ses racines de vigneron

    Chroniques de la vigne, conversations avec mon grand-père, Fred Bernard, éditions Glénat, 152 pages, ...

    Une BD bonne comme… un bon Bordeaux !

    Châteaux Bordeaux, T2 L’œnologue, par Corbeyran et Espé chez Glénat, 13,9 €. Une intrigue ...

    Des Belges à l’ouest !

    Gringos Locos, Schwartz et Yann. Editions Dupuis, 52 pages, 15,50 euros Inquiet des progrès ...

    la dame est un as

    Le Plan, tome 1 : Ils avaient tout prévu, et pourtant…, Félix & Gunt. ...

    A l’abordage d’Algapower

    Mermaid Project, tome 4, Corine Jamar et Léo (scénario), Fred Simon (dessin). Editions Dargaud, ...