Road trip intime et onirique avec Tillie Walden au Texas

     Sur la route de West, Tillie Walden. Editions Gallimard Bande dessinée, 320 pages, 22 euros.

    On the road again. Et avec la jeune autrice américaine Tillie Walden, le voyage est toujours promesse de surprises et de ravissement.

    Sur la route de West commence pourtant assez classiquement, voire un brin laborieusement. Une jeune fille, Béa – auto-stoppeuse manifestement fugueuse – croise dans une station-service paumée Lou, une vague connaissance de voisinage, mécanicienne approchant la trentaine (mais 27 ans, c’est très différent !) partie avec sa petite voiture et sa petite caravane retrouver une tante à l’autre bout du Texas. Ensemble, elles vont sillonner les routes désertiques, puis de plus en plus fantasques de l’Etat du sud des Etats-Unis, bientôt accompagné par un chat perdu, source de nouveaux problèmes mais aussi occasion, pour les deux femmes de se confier et de livrer leurs secrets intimes.

    A 24 ans à peine, Tillie Walden s’est déjà imposé dans le paysage de la bande dessinée américaine indépendante. Avec Spinning, son autobiographie (prix Eisner 2018) ou le fantaisiste et réjouissant space opera foutraque Dans un rayon de soleil. Des livres à la pagination touffue, mais empreints d’une grande légèreté, de trait comme de style. Et si, à chaque fois, elle assortit son propos d’une réflexion sur l’homosexualité, elle intègre cette dimension avec fluidité – banalité pourrait-on dire, dans Un rayon de soleil – sans en faire un “album à thèse”. Ici encore – les confessions des deux jeunes femmes révéleront leurs penchants lesbiens et les raisons, lourdes, qui les ont poussé à “prendre la route ainsi”. Mais c’est surtout l’onirisme échevelé qui prend bientôt les rênes du récit qui séduit, porté par une palette de couleurs chatoyantes et un trait léger, empreint de douceur et de délicatesse.

    Un nouveau beau voyage. Go West young girl ! comme aurait pu chanter Genesis…

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ekhö à l’heure du thé à Londres

    Ekhö monde-miroir, tome 7: Swinging London, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin). Editions Soleil, ...

    La quête trépidante de l’Ultralazer

    Ultralazer, tome 1, Pauline Giraud, Maxence Henry et Yvan Duque. Editions Delcourt, 128 pages, ...

    Ornithomaniacs, drôle d’oiseau

    Ornithomaniacs, Daria Schmitt. Editions Casterman, 104 pages, 25 euros. Niniche est une jeune fille ...

    On ne Bouddha pas notre plaisir

    Vietnam, tome 2: le réveil du Bouddha, Frédéric Brrémaud (scénario), Chico Pacheco (dessin). Editions ...

    Dans la peau de Peyo à Schtroumpfand

    La “Schtroumpf expérience” (à la Porte de Versailles encore jusqu’à ce week-end) rappelle combien ...

    Mattéo, Ermo, la Guerre et la révolution espagnole : Terre et liberté… d’inspiration

        Mattéo, quatrième époque: août-septembre 1936, Jean-Pierre Gibrat. Editions Futuropolis, 64 pages, 17 ...