San-Antonio lance sa ligne en Bretagne !

     San-Antonio, tome 2, Si ma tante en avait, Michaël Sanlaville (scénario et dessin), d’après l’univers créé par Frédéric Dard. Éditions Casterman, 96 pages, 16 euros.

    Changement d’air et de paysage pour le commissaire San-Antonio et son équipe les inspecteurs Béru et Pinaud. Après une enquête sensible liée à la disparition de deux écoliers près de Lyon, les trois complices ont été mutés à Ploumanach’ Vermoh un petit village perdu au fin fond de la Bretagne !

    Contre toute attente, San-Antonio y retrouve son ancien patron, Achille, nommé sous-préfet. Ce dernier est là, en réalité, pour mener à bien une mission secrète : stopper un cargo russe qui transporterait un arsenal nucléaire aux larges des côtes… Problème, il n’informe pas notre fin limier de ses intentions afin d’en retirer tous les honneurs en cas de succès.

    Deux marins bretons sont missionnés par Achille pour réaliser l’opération mais la belle mécanique se grippe très vite lorsque l’un d’eux, Jean-Yves Katkarre, commandant du chalutier “La Môme Crevette”, est retrouvé trucidé dans le port… San-Antonio est chargé d’élucider l’enquête et de démêler le vrai du faux entre ivrognes, veuve nympho, marins intrépides et indépendantistes bretons ! Inutile de vous dire qu’il s’apprête à ferrer un gros poisson…

    C’est un nouveau tome placé sous le signe du divertissement et de la gouaille que Michaël Sanlaville nous propose aux éditions Casterman. Auteur de l’excellent Lastman (aux éditions Casterman, avec Bastien Vivès et Balak), l’auteur est resté fidèle à l’univers créé par Frédéric Dard qu’il admire.

    Si ma tante en avait est le 97e volume de la série San-Antonio, publié aux éditions du Fleuve noir en 1978. La couverture montrant un chalutier pris dans une tempête donne le ton. Le récit va à cent à l’heure ou plutôt à 100 nœuds ! On retrouve dans ce deuxième tome des dialogues au vocabulaire souvent argotique mais également profondément poétique. Véritables marques de fabrique de Frédéric Dard.

    Comme c’était déjà le cas dans le tome 1, Salanville a casé plusieurs personnalités dans ce nouvel album. Impossible de ne pas sursauter en voyant surgir d’une des cases le chanteur Renaud et son bandana rouge. On reconnaît aussi sans peine Henry Fonda (et son profond regard bleu ciel) habillé en costume traditionnel breton. Il y a aussi Brigitte Bardot dans le rôle d’une tenancière d’hôtel peu farouche (dommage, c’est la version âgée assez antipathique). Bref, de nouveaux petits clins d’œil bienvenus qui jouent pleinement la carte de l’humour franchouillard.

    Si on se marre franchement beaucoup tout au long de la lecture, c’est aussi par le biais de personnages secondaires réussis comme le bourrin Béru jamais très loin d’une bonne bouteille de pinard et le penaud Pinaud dont les initiatives partent souvent en couilles (au propre comme au figuré…).

    Accompagné d’une très belle colorisation qui met en valeur le paysage côtier breton et ses maisons typiques, le dessin est aussi très soigné. On retrouve un côté manga qui n’est pas pour me déplaire mais sans excès. Les scènes d’action sont, elles, servies par un coup de crayon dynamique, notamment lorsqu’elles se situent en haute mer. On se surprendrait presque à humer les embruns marins salés !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Des enquêtes bien Kradow

    Philipp Kradow détective privé, Mo/CDM. Editions Fluide glacial, 72 pages, 14 euros. Philip Marlowe ...

    Blue thermal, quand l’amour est bleu ciel

     Blue thermal (série en cours), Kana Ozawa (scénario et dessin). Editions Komikku, 194 pages, ...

    Chaplin goes to Hollywood

     Chaplin, tome 1: Chaplin en Amérique, Laurent Seksik (scénario), David François (dessin et couleurs). ...

    Gai-Luron en petite forme

    Les nouvelles aventures de Gai-Luron, tome 3 : Gai-Luron est complètement 2.0, Sti (scénario), ...

    L’ultime Oracle della Luna

    L’oracle della Luna, tome 5: Esther et Elena, Frédéric Lenoir et Rodolphe (scénario), Griffo ...

    Exercices de communication avec “La Revue dessinée”

    Deux ans déjà pour La Revue dessinée. Et un numéro 9 qui s’intéresse à ...