Categories
Bulles Picardes Presse & Médias

Spirou fait renaître les grandes manifestations (annulées) de l’été… mais rate un peu la première marche

C’est une bonne idée qu’a eu le magazine Spirou, pour sa “série d’été”: relater tous les grands événements et festivals de l’été… annulés dans les faits par l’épidémie de Covid-19. Et donc “Ceci n’est pas une annulation”

A partir de cette semaine et jusqu’à fin août, Benoît Feroumont va nous raconter l’Euro de foot (15 juillet), puis Justine Cunha et Romain Pujol évoqueront la Japan Expo (22 juillet), avant que Fabrice Erre et FabCaro ne se plongent dans le festival de musique élecronique belge Tomorrowland (29 juillet).

En août, Dab’s relatera les Jeux olympiques de Tokyo (le 5 août), Cyrille Pomès fera de même avec le Festival d’Avignon (le 12 août), Alfred s’occupera du festival Rock en Seine (le 19 août) et Nicoby terminera la série avec le Festival Spirou, à Bruxelles (le 26 aout).

Idée marrante, donc, et propice à pas mal de délires. Cette semaine, donc, c’était donc le Festival de Cannes… Mais pas une grande édition.

La couv’ est plutôt alléchante. Fabcaro et Fabrice Erre, dans leur édito, décrochent la palme de l’autodérision. Mais, ensuite, le traitement de la manifestation se réduit à une seule histoire de Guillaume Bouzard. Et si le casting est là encore séduisant a priori, l’auteur de The Autobiography of a Mi-Troll propose un traitement plutôt fumiste de la manifestation, réduite à un face à face entre l’alter ego du dessinateur et Bruce Willis (ou peut être même pas Bruce Willis d’ailleurs) dans une sanisette.

Un peu dommage pour lancer l’opération de rater ainsi la première marche, mais bon, match de rattrapage donc avec Benoît Féroumont mercredi prochain.

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *