Tif et Tondu reprennent du service

     Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, Blutch et Robber. Editions Dupuis, 78 pages, 16,50 euros.

    Paris 1986. Les deux romanciers vedettes Tif et Tondu sont en pleine promotion de leur nouveau bouquin L’antiquaire sauvage, où ils racontent comment ils ont réussi à conduire en prison Patrice Goret de Saint-Guy, l’antiquaire des stars reconnu coupable de recel d’œuvres volées. Mais lors de leur dédicace dans une librairie, un drôle de personnage à la stature de géant leur apprend de manière autant fortuite que brutale que leur amie Kiki, en fait une comtesse, a disparu.

    Une course contre la montre va s’engager pour la retrouver. Mais durant leur aventure les deux héros devront faire face à un géant et un nain, une cape d’invisibilité, une jeune femme blonde qui ne compte pas pour une prune et une ribambelle de malfrats, ayant des comptes à régler.

    Avec Blutch au dessin et son frère Robber au scénario, ces deux personnages emblématiques du journal Spirou dans les années 60-80 reprennent du service plus de vingt ans après leur dernière apparition sur les planches. Leurs aventures dessinées par Will et scénarisées successivement par Rosy et Tillieux, s’étaient achevées en 1997.

    Dans la folie des reprises de personnages cultes de la BD, Blueberry par Sfar, Spirou et Fantasio par Emile Bravo, entre autres, Blutch, le papa du Petit Christian révélé par Fluide Glacial et Grand Prix de la BD Angoulême 2009, s’associe pour la première fois avec son frère Robber pour redonner vie à ce duo assez atypique, entre Tif le rondouillard chauve, rigolo un peu jemenfoutiste et Tondu le barbu hirsute, costaud sérieux voire rabat-joie – de la BD franco-belge. Un drôle de choix puisque ces personnages – apparus pour la première fois en 1938 dans le Journal de Spirou – ont eu une carrière honorable mais n’ont jamais réussi à être au premier plan à l’instar d’autres duos plus célèbres du 9e Art.

    Pourtant les deux frangins réussissent à donner un sang neuf aux deux aventuriers, mi-romanciers, mi-justiciers dans un Polar original à la fois absurde et abracadabrantesque. Graphiquement, l’ambiance des années 80 est bien restituée, des décors jusqu’aux costumes et accessoires des personnages. Sous le trait hachuré de Blutch, Tif et Tondu sont une caricature réussie de leurs aînés, dont la ligne est beaucoup moins claire mais plus réaliste.

    La galerie des seconds personnages est aussi très intéressante que ce soit l’éditrice, un peu fofolle et au caractère trempé dans l’acier, la fille de l’antiquaire arrêté, prête à tout pour se venger ou un patron de cabaret aux faux airs de Pierre Bellemare.

    Seul bémol pour les fans de la série originale, Monsieur Choc, l’ennemi indissociable de Tif et Tondu, comme peuvent l’être Zantafio pour Spirou et Fantasio, ou Olrik pour Blake et Mortimer, n’apparaît pas dans l’aventure – excepté à travers un rapide clin d’œil – pour des raisons de droits (mais ce dernier a bénéficié dernièrement d’une superbe trilogie).

    Mais la petite dose d’humour des frères Blutch et Robber et les différents rebondissements dans cette histoire sans queue ni tête suscitent une certaine jubilation. Comme si on retrouvait le goût d’une vieille madeleine de Proust qu’on avait fini par oublier.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste depuis près de 20 ans, dans différents titres de la presse locale, tombé dans la marmite des bulles, quand il était petit, en découvrant Snoopy puis les aventures d'un naufragé du A, des Tuniques bleues ou encore d'un Gentilhomme de fortune accompagné d'un célèbre révolutionnaire russe. Toujours passionné de BD, a collaboré à l'éphémère magazine BachiBouzouk, écrit un mémoire sur "L'Association" en 1999 sous la direction de Pierre Christin (IUT de journalisme de Bordeaux) puis aujourd'hui chroniqueur à Bulles Picardes.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le hip-hop, toute une histoire !

    Hip-hop family tree, volume 1 : 1970s-1981, Ed Piskor. Éditions Papa Guédé, 112 pages, ...

    Le prix du sang

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Revival fait redécouvrir le livre de Poche

    M.Poche, Alain Saint-Ogan. Editions Revival, 176 pages, 29 euros. On a récemment évoqué l’ambition ...

    BD : Pas de retraite pour les vieux !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Glénat Plein gaz !

    Chapman, tome 1 : premières Victoires, Bernard, Paquet, Kamenica et Papazoglakis, éditions Glénat, 48 pages, ...