Un 35e festival pétillant (et Pétillon)

    Le 35e festival BD Boum, c’est ce week-end à Blois. Avec notamment un grand hommage rendu à Pétillon.

    Ce 35e festival BD Boum à Blois (Loir-et-Cher) s’ouvrira, ce week-end, dans des conditions particulières. En effet, choisi l’an passé par les membres de l’association organisatrice comme “Grand Boum de l’année”, René Pétillon – décédé fin septembre – devait présider le festival cette année. BD Boum n’aura donc pas de “président” pour cette 35e édition, en revanche, il proposera sans doute la première exposition posthume du grand dessinateur à l’oeil acéré, à qui l’on doit le détective Jack Palmer, le Baron noir ou une longue collaboration avec le Canard enchaîné (Glénat vient de lui consacrer son nouveau “Glénat présente“, avec la reprise de l’intégrale de L’enquête corse, un de ses chefs-d’oeuvre et des histoires courtes de Jack Palmer).
    De tradition, en effet, le président du festival de l’année a droit à son exposition.
    Le festival lui rendra hommage avec l’expo Le Prince de la BD, dès le vernissage, vendredi 23 novembre (à 18 heures), puis avec une visite commentée de l’expo avec son commissaire, Patrick Gaumer, samedi 24 novembre (à 10 heures) suivi d’une rencontre “Et si on parlait de René” avec Gisèle de Haan, Jean Solé, Terreur Graphique et Patrick Gaumer (à 11 heures), le tout à la Maison de la BD, belle installation toute proche des quais de la Loire.

    Une douzaine d’expositions et des rencontres

    Pour le reste, le festival annonce 224 auteurs présents cette année, 70 exposants et onze autres expositions, dont un hommage à Annie Goetzinger (“Grand(e) Boum 2015, à qui le festival avait déjà consacré une très belle expo), une sur Le cœur des Amazones, l’ouvrage graphiquement magnifique de Géraldine Bindi et Christian Rossi, une autre sur Pereira prétend de Pierre-Henry Gomont (en lien avec son prix de la BD historique des Rendez-vous de l’Histoire) ou encore  « Valérian » de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, « Au cœur des contes » de Fabrice Meddour, « La collection Aire Libre » et « Je suis l’actu ». Sans oublier plusieurs expos jeunesse, dont « Les voyages en Egypte » d’Isabelle Dethan, « Momo » de Jonathan Garnier et Rony Hotin ou « Les p’tits diables » d’Olivier Dutto.
    A cela s’ajoute, comme tous les ans une journée professionnelle en lien avec l’album autoproduit par le festival, en l’occurrence cette fois sur la santé mentale en lien avec la parution de l’ouvrage La troisième population ainsi que plusieurs rencontres avec des auteurs, un concert (Les Minutes avec Mezzo et Jampur Fraize),  du cinéma (Mutafukaz, Valérian, histoire d’une création avec Jean-Claude Mézières, Là où poussent les coquelicots avec Kris, L’énigme Chaland, La journée avec Boucq…).

    Enfin, troisième prix jouant sur l’implantation locale, le prix décerné par nos confrères de La Nouvelle République, qui récompense un auteur vivant dans la zone de diffusion du quotidien de Tours.  Avec cette année Didier Quella-Guyot, (pour Esclaves de l’île de Pâques, Boîte à bulles), Terreur Graphique (pour Le pouvoir de la satire, ed.Dargaud), Hervé Bourhis (pour Team Méluche, Delcourt), Etienne le Roux (pour 14-18, Delcourt), Fabrice Lebeault, (Spirou, Fondation Z, Dupuis), Dominique Bertail (Mondo reverso, Fluide Glacial), Pascal Rabaté (La déconfiture, Futuropolis), Fabrice Meddour (Espace Vital, Glénat), Stéphane Blanco (Nengue, l’Histoire oubliée des esclaves des Guyanes, Steinkis) et Dawid (pour la série Supers, Editions de la Gouttière).

    Les Amiénois en force dans le prix des collégiens

    Différents prix seront encore remis lors de la soirée du samedi, qui révélera aussi le nom du prochain Grand Boum.
    Le “prix de l’Enseignement 41 pour le jeune public” (visant à promouvoir “une bande dessinée de qualité destinée aux 6-10 ans publiée dans l’année”). Le jury d’élèves a eu à se déterminer entre Imbattable, t.2 de Pascal Jousselin, Hôtel Pennington de Ced et Ileana, L’écorce des choses de Cécile Bidault et La boîte à musique de Carbone et Gijé.
    Dans la même logique, le “Prix du Conseil départemental” récompense, lui, une bande dessinée de qualité, pour les 11-14 ans. Le jury composé de quarante collégiens a pour sa part eu à trancher entre huit albums, dont notamment Une aventure des Spectaculaires, T.2 La divine amante de l’Amiénois Régis Hautière et Arnaud Poitevin ainsi qu’un doublé des éditions amiénoises de la Gouttière, avec Sixtine, T.1 L’or des Aztèques, de Frédéric Maupomé et Aude Soleilhac et Les enquêtes « polar » de Philippine Lomar, T.3, Poison dans l’eau de Dominique Zay et Grega Blondin.

    Deux prix de prix

    Prix original à noter, le “Prix Jacques Lob”, qui a la particularité de mettre à l’honneur un scénariste. Avec, cette année, un très beau plateau composé de Thomas Cadène, Ludovic Debeurme, Aurélien Ducoudray, Fabcaro, Kris, Serge Lehman, Marzena Sowa, Lewis Trondheim et Zidrou !

    Autre prix atypique, le “Prix de la Région Centre” qui récompense une bande dessinée, “pour sa portée citoyenne”. Cette année, douze albums seront en lice, Humains, la Roya est un fleuve (l’Association) d’Edmond Baudoin et Troubs, Maison sans fenêtres, Enfances meurtries en Centrafrique (la Boîte à bulles) de Marc Ellison et Didier Kassaï, Lucha, Chronique d’une révolution sans armes au Congo (la Boîte à bulles) de Justine Brabant et Annick Kamgang, Guantanamo kid, l’histoire vraie de Mohammed El-Gorani (Dargaud) de Jérôme Tubiana et Alexandre Franc, Le voile noir (Casterman) de Dodo et Cha, L’Odyssée d’Hakim, De la Syrie à la Turquie (Delcourt) de Fabien Toulmé, Rêves sur le toit du monde (des Ronds dans l’O) de Michael M. Nybrandt et Thomas E. Mikkelsen, Les pédés (Mosquito)  de Danijel Žeželj et Jelena Paljan, Kivu (Le Lombard) de Jean Van Hamme et Christophe Simon, Les riches au tribunal (Seuil/Delcourt) de Monique et Michel Pinçon-Charlot et Etienne Lécroart, Cosmologie du futur, Petit traité d’écologie sauvage (Steinkis) d’Alessandro Pignocchi et Globules et conséquences, Petite histoire d’une leucémie (Vents d’Ouest) de Catherine Pioli.

    Enfin, le festival BD Boum est aussi le lieu rituel des débats de l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) et de l’annonce des cinq albums “finalistes” pour le Grand prix de la critique (dont le dernier lauréat est La terre des fils, de Gipi).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Retour bienvenu au Village et aux thèmes connus pour “Prométhée”

    Prométhée, tome 15, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 ...

    Le trône du rire (de fer)

    Game of crowns, tome 1: Winter is cold, Baba, Tartuf, Lapuss’. Edition Casterman, 9,95 ...

    “Essence”, road trip à tombeau ouvert

    Essence, Fred Bernard (scénario), Benjamin Flao (dessin). Editions Futuropolis, 184 pages, 27 euros. Au ...

    Descender bien en orbite

    Descender, tome 4: mise en orbite, Jeff Lemire (scénario), Dustin Nguyen (dessin). Editions Urban ...

    Les vikings de Walhalla débarquent chez Bulle en stock

    Rappel Dédicaces du dessinateur de la nouvelle série Walhalla à la librairie amiénoise Bulle ...