Une histoire au poil en Afrique sur Ekhö

     Ekhö, tome 9: Abidjan-Nairobi-Express, Christophe Arleston (scénario), Alessandro Barbucci (dessin), Nolwenn Lebreton (couleurs). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 euros.

    Fourmille Gratule n’avait jamais eu l’occasion d’aller en Afrique. C’est désormais chose faite. Et c’est pour une mission d’importance qu’elle est envoyé à Abidjan par le pontife du Vatishaun.

    En effet, comme le relate un vieux conte africain, près de 75 preshauns ont vu leurs poils tombés et sont morts de honte. Mais à peine arrivée sur place, Fourmille est de nouveau possédée par l’esprit d’une morte récente. Il s’agit cette fois de la célèbre conteuse “griotte” Niélé Balaka, bêtement étouffée après que des agresseurs masqués ont voulu lui faire relater le secret de la plante-qui-pue-des-pieds… qui aurait le pouvoir justement de faire tomber les poils des preshauns !
    Accompagnant une expédition de botanistes, Fourmille, Yuri et Sigisbert de Motafiune, leur preshaun attitré, vont traverser l’Afrique jusqu’à Nairobi, rencontrer le célèbre Greyzan – l’homme sauvage régnant sur ses singes… – pour tenter de découvrir la cause de cette épidémie épilatoire.

    D’un album à l’autre, Arleston et Barbucci continuent à explorer, et révéler, avec légèreté les contours de ce monde-miroir d’Ekhö. Le secret des preshauns révélé (dans le tome 5), les enjeux de l’intrigue se sont dissipés. Et, cette fois, c’est le principe même de la possession rituelle de Fourmille qui perd de son importance – et qui sert surtout à faire rebondir l’histoire au moment opportun.

    Mais ce neuvième album conserve tout son charme, car ici le vrai héros, c’est l’Afrique. Une Afrique à la fois urbaine, à travers la description des quartiers d’Abidjan, mais aussi sauvage avec sa savane et sa jungle ; des sites très joliment dessinés par Alessandro Barbucci, qui éclipsent la fadeur relative des ressorts de l’intrigue. Et, à défaut de découverte, ce trajet Abidjan-Nairobi Express s’avère quand même tout à fait divertissant.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les Supers dans l’attente

    Super, tome 4: solitudes, Frédéric Maupomé (scénario), Dawid (dessin). Editions de La Gouttière, 112 ...

    La guerre des boutons n’aura jamais de fin

     La guerre des boutons, chez Dargaud, par Berlion, tome 2 : Pourris de Velran ...

    A la base du foot

    Les footeux du dimanche, t.1: une saison en district, Oliv’ (scénario), Aré, Berquin et ...

    Johnny Red avec les têtes brûlées soviétiques

    Johnny Red, tome 2: le diable rouge, Tom Tully (scénario), Joe Colquhoun (dessin). Editions ...