Walter Appleduck: Il était une fois vraiment très à l’ouest

     Walter Appleduck, cow-boy stagiaire, Fabcaro (scénario), Fabrice Erre (dessin), Sandrine Greff (couleurs). Editions Dupuis, 64 pages, 12,50 euros.

    Cow-boy aussi, ça s’apprend ! C’est dans cette intention que le jeune Walter Appleduck débarque à Dirty Old Town pour un mois de stage auprès de Billy, le shérif-adjoint. L’intégration n’est pas forcément facile pour l’étudiant en costume bleu et noeud papillon rose. Mais il va y mettre du sien, utilisant son dictionnaire “français – cow-boy”, donnant des conseils pour transformer les duels en combat plus pacifique ou pour éviter une pendaison… même si le résultat n’est pas toujours celui souhaité. Il est vrai que sa thèse sur “l’Ouest américain et sa violence sous-jacente en tant que vecteur de valeurs fondatrices et outil de domination impérialiste dans un conflit ethno-culturel latent” laisse un peu perplexe le shérif.

    Et puis, avec les indiens, l’arrivée du télégraphe ou les désirs d’émancipation féminine de Miss Rigby (l’amour secret de Billy), ce far-west est en plein bouleversements…

    On l’aura compris, cette incursion dans le western de Fabcaro et Fabrice Erre n’a qu’un lointain rapport avec le genre magnifié par le cinéma hollwoodien. Elle se rapproche nettement plus d’une précédente série des deux auteurs, Z comme Don Diego, mettant en boîte Zorro ou, dans un autre style Mars !. Même ambiance parodique et humour absurde (dont Fabcaro est devenu l’emblème depuis le succès inattendu de Zaï Zaï Zaï Zaï), même dessin caricatural à souhait. Et côté technique, le résultat est impeccable et assez sophistiqué, mine de rien, avec des arrières-plans bourrés de clins d’oeil, deux gags en six cases par page, le tout inscrit en dix chapitres (de “la prise de contact” jusqu’au départ) racontant chronologiquement ce mois de stage de Walter Appleduck. Un album très drôle et vraiment à l’ouest, donc !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Demon émerveille toujours

    Demon, tome 3, Jason Shiga. Editions Cambourakis, 208 pages, 22 euros. Autant l’avouer, ce ...

    Les fous furioso de Dieu

    Furioso, Lorenzo Chiavini, éditions Futuropolis, 136 pages, 20 euros. Alors que le monde est ...

    Les traumas réels d’une guerre virtuelle

    Drones, tome 2: Post-trauma, Sylvain Runberg (scénario), Louis (dessin). Editions Le Lombard, 48 pages, ...

    Une idée de cadeau pour Noël (3/8) : Un Bizness qui vaut son lot de cacahuètes

    x Monkey Bizness, l’intégrale, El Diablo (scénario), Pozla (dessin). Editions Ankama, Label 619, 400 ...

    Parfum de nostalgie

    Gaston hors-série. Des gaffes et des chats, dessin et scénario : Franquin avec l’aide ...

    De briques et de sang : utopie réalisée

    DE BRIQUES ET DE SANG de David François et Régis Hautière, ed. KSTR (Casterman), ...