Le destin contrasté d’Emil Zátopek

    Zátopek, Jan Nowàk (scénariste), Jaromir 99 (dessin). Editions Des Ronds dans l’O, 204 pages, 24 euros.

    Zátopek. Un nom qui ne rappelle sans doute plus grand chose aux “Millenials”. Et qui évoquera aux autres, hormis aux fans d’athlétisme, quelques échos lointains. Et pourtant, le grand adversaire d’Alain Mimoun dans les années 50 a de quoi entrer dans les annales, voire dans la mythologie du sport.

    Né en 1922 dans une petite ville industrielle de Tchécoslovaquie au sein d’une famille nombreuse, entré dès 15 ans à l’usine Bata, il fait sa première course par bravade à l’encontre de son directeur. Repéré par un coach sportif, le docteur Haluza, il va s’adonner avec lui à un entraînement atypique et une discipline de fer qui vont le mener d’abord aux Jeux olympiques de 1948, puis au triomphe inouï des JO d’Helsinski, quatre ans plus tard, où il remporte un triplé inégalé depuis: médaille d’or sur  10 000 m, 5 000 m et dans le marathon, où il débute ! Entretemps, il aura su aussi résister contre le régime communiste stalinien qui cherche à le récupérer et l’instrumentaliser. Il s’impliquera d’ailleurs plus tard dans le “printemps de Prague”, en 1968. Mais le récit s’arrête ici en 1952, fin et zénith de sa carrière sportive.

    De sa prime jeunesse jusqu’à sa victoire historique d’Helsinski, ce “biopic” se présente d’une facture assez classiquement chronologique, mais garde le rythme (vu le sujet, c’était le minimum !) à travers diverses ellipses qui font progresser rapidement l’histoire. Le scénario met en lumière diverses anecdotes sur sa vie personnelle, publique et sentimentale qui permettent de brosser le portait d’un caractère entier et droit. Il s’attache aussi à décrire les sacrifices et l’engagement sportif de ce sportif hors normes aux méthodes d’entraînement singulières.

    Singulier aussi est le traitement graphique choisi par Jaromir 99 (alias Jaromir Svejdík par ailleurs chanteur et compositeur tchèque), avec un trait ligne claire très stylisé, anguleux et une trichromie verdâtre-orangé-noir, très contrastée et donnant l’impression, au prime abord, de regarder un vieux film derrière des lunettes 3-D. Pas très agréable au regard, mais un style qui peut faire songer à certaines affiches soviétiques. Et qui se distingue incontestablement, lui aussi.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Que la farce soit avec toi !

    Le retour de la guerre du retour contre attaque, Thierry Vivien, éditions Jungle, 200 ...

    Charlie contre Adolf Hitler

    La Grande Guerre de Charlie, tome 8: le jeune Adolf, Pat Mills (scénario), Joe ...

    Les femmes et les flingues d’abord

    Gunblast Girls, tome 1: dans ta face, minable ! Crisse. Editions Le Lombard, 56 ...

    Un nouveau voyage extraordinaire avec Jules Verne

    Jules Verne et l’Astrolabe d’Uranie, tome 1 (sur 2), Esther Gil (scénario), Carlos Puerta ...

    Se battre, pour fuir ou pour vivre ?

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    R.U.S.T., la guerre en grand

    R.U.S.T., tome 1 sur 3: Black list, Luca Blengino (scénario), Nesskain (dessin). Editions Delcourt, ...