Comment se procurer le recueil de chroniques Coups de Barre ?

    En cent textes, Coups de barre propose de découvrir l’envers du décor judiciaire : moments d’audience pris à la volée ou procès qui n’ont jamais rejoint le flux tumultueux de l’actualité.

    Ces chroniques sont parfois anecdotiques ou souriantes, souvent émouvantes et toujours humaines. Elles s’adressent à tous, puisque personne ne peut jurer qu’il ne sera jamais convoqué à la barre d’un Palais de Justice.

    Préface de Jacques Pradel (L’Heure du Crime sur RTL)

    Tony Poulain, 49 ans, est journaliste depuis 1989, d’abord au Réveil et à Paris-Normandie (Seine-Maritime), avant de rejoindre le Courrier Picard en 2000. Depuis 2010, il y est chargé de la chronique judiciaire, dans les tribunaux de la Somme, l’Oise et l’Aisne.

    Comment se procurer ce recueil ?

    Sur la boutique en ligne du courrier picard :

    http://boutique-courrier-picard.fr/hors-series/66-coups-de-barre-les-chroniques-judiciaires-de-tony-poulain.html

    Merci d’envoyer vos nom, prénom et adresse précise à :
    La Boutique – Courrier picard
    29, rue de la République
    CS 41 021 – 80010 Amiens cedex 1

    Bien préciser que vous commandez le hors-série « Coups
    de barre ».

    Si vous le souhaitez, l’auteur se fera un plaisir de vous dédicacer le livre. Pensez à le demander et à spécifier à quel nom (ou simplement prénom) la dédicace doit être adressée.

    Merci de joindre un chèque de 12,80 euros (dont 2,90 de frais de préparation inclus) à l’ordre du « Courrier picard ».

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Au ballon !

    Entre Angélique, 37 ans, de Corbie, et un gendarme de Villers-Bretonneux, l’histoire de désamour dure depuis ...

    La fête des mères

    Il y aurait un livre à faire rien que sur les mères que l’on ...

    Quatre sur mille

    Pour une fois, ce n’est pas une fake news. Le document émane de la ...

    Elle ne l’a pas cherché

    Appelons-la Émilie. Elle est l’une des sept victimes recensées d’un entraîneur d’équitation de l’Oise, ...

    Ça fait cher la plaquette

    Un dealeur qui appelle la police, c’est peu commun. L’Amiénois Mehdi savait très bien ...

    Géographie intime

    On descend du centre-ville plein de certitudes et il suffit d’un procès d’assises pour ...