La tactique de TocToc

    Sébastien, 39 ans, qui habite du côté de Péronne, adore aller en pêche en mer avec son frère et des copains. C’est sa passion.

    Le problème avec l’air salin, c’est qu’il donne soif. Dans la nuit du 3 au 4 juin derniers, Sébastien s’est fait attraper à minuit et dix minutes sur la rocade d’Abbeville au volant d’une Ford Sierra avec 0,84 gramme d’alcool dans le sang. Son casier compte déjà 19 mentions, dont un bon paquet pour conduite en état alcoolique. Il est sorti de détention le 19 avril dernier. On ne risque pas de lui retirer le permis : il ne l’a jamais passé. Cette fois, pourtant, il n’en démord pas, il était dans son bon droit. « C’est Toctoc qui était au volant de la voiture de mon frère. On l’appelle Toctoc parce qu’il est malade. Justement, sur la rocade, il a fait un malaise. Il n’y avait que moi qui savais conduire ! Je n’ai même pas fait quinze mètres avant de tomber sur le contrôle. »

    Le président tique un peu :

    – Comment pouvez-vous dire ça alors que vous n’avez pas le permis ? Vous conduiriez un char d’assaut ?

    – Ben non.

    – Et un avion de chasse ?

    – Ben non.

    – Et pourquoi ?

    – Parce que je ne sais pas.

    – La voiture, c’est pareil, monsieur, vous ne savez pas. »

    Sébastien a du mal à l’admettre : « D’accord. Eh ben d’accord. La prochaine fois que je vois quelqu’un dans le besoin, je le laisse crever, quoi ? » Son avocate Me Yahiaoui le soutient : « C’était un cas de force majeure. Il a peut-être sauvé des vies. On préférerait qu’il laisse la voiture au milieu de la route ? »

    Las, le tribunal le condamne à un an de prison ferme, et prononce le mandat de dépôt. Il n’est pas là de revoir la mer…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Ne mettez pas mon nom !”

    Deux membres de la communauté des gens du voyage ont été condamnés cette semaine ...

    Géographie intime

    On descend du centre-ville plein de certitudes et il suffit d’un procès d’assises pour ...

    Niveau de langage

    Que le bateau ivre du système éducatif naufrage au large des rivages de la ...

    Poste restante

    Alexis, 28 ans, qui répondait de complicité d’assassinat, à Amiens, fin novembre, n’a même ...

    Peine perdue

    Mardi, le chroniqueur découvrait à quel tour de passe-passe s’était livré le nouveau garde ...

    Ça vous colle à la peau

    Je ne vous parlerai pas de Sup de Co. J’en ai soupé de Sup ...