Mille trois cents euros

    7339472596_e77e221d48_z
    Pour la carpe, on ne sait pas mais pour la pêche aux allocations, Séverine est une championne. (Tanaka sous CC)

    Donc, Fred serait un homme à femmes. Sous son bomber noir qui cache à grand peine une panche rebondie, il l’a pas vraiment le profil de l’emploi. N’empêche qu’en octobre dernier, Fred, 38 ans, vivait depuis trois ans déjà avec Séverine, 36 ans, tout en couchant régulièrement avec Béatrice, son ex. « Vous avez du mal à choisir entre deux affections », relève le président Manhes.

    En octobre, Fred et Séverine ont décidé de consacrer trois de leurs jours à un « enduropêche », aux étangs d’Argoeuvres, près d’Amiens. « On ne pourrait pas plutôt parler d’un enduro-apéro ? » hasarde le juge, enivré à la seule lecture des quantités de whisky ingurgité. Dans l’état où se trouvaient les pêcheurs, les carpes ont dû passer un week-end tranquille…

    Le samedi, Béatrice fait partie des invités. Evidemment, ça se passe mal. Trois, dans un couple, c’est au moins un de trop… Mais elle oublie son chien que Fred se fait un devoir de lui ramener le dimanche matin, encore plus berzillé que la veille. D’autres eussent amené des croissants : Béatrice aura droit à des pains, de la part de son amant et de Séverine, la plus déchaînée des deux. « Je suis montée sur elle, je lui ai mis des coups de poing et des coups de pied dans la figure. Ca faisait un moment que je voulais la tarter », n’est pas loin de revendiquer la gorgone. Des menaces de mort seront également proférées, à l’encontre de la rivale mais aussi de Pascale, une brave voisine boudinée dans son jogging rouge qui ne comprend pas pourquoi Fred a menacé de brûler sa maison.

    Depuis, les tourtereaux ont quitté Amiens et sont partis roucouler à Abbeville. Ils y vivent confortablement des quelques travaux d’interim de Fred, du RSA couple et des 1300 euros (vous avez bien lu mille trois cents) d’allocations familiales que touche Séverine, elle dont six des huit enfants sont pourtant placés. Oui, placés ! Fred est condamné à 10 mois de prison dont six ferme (qu’il ne purgera pas, rassurez-vous) ; Séverine à six mois avec sursis. Vive la France !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    GrrrrGrrrr
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    Merci !

    Tags:

    • Depuis cinq ans, chaque dimanche dans le Courrier picard, les Histoires de prétoire présentent non pas les plus importantes affaires du rôle d’audience mais les plus émouvantes, énervantes, cocasses, amusantes. La fidélité des lecteurs et les encouragements de certains confrères m’ont donné envie de les réunir dans ce blog, avec (car la maison ne recule devant aucun sacrifice) quelques autres articles que j’ai commis. Ces pages sont-elles réservées aux spécialistes du droit ou à quelques voyeurs qui se complairaient du malheur des autres ? Je ne le crois pas, tant ces tranches de vie me semblent au contraire universelles. Alors bonne lecture ! Et demandez-vous avec Victor Hugo : « Qui sait si l’homme n’est pas un repris de justice divine ? » Tony Poulain

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ils ont osé ! (Edition 2019)

    Cette année encore, nous avons pieusement recueilli quelques paillettes brillantes d’humour involontaire et de ...

    Un suicide fiscal

    Comme un fait exprès, Pascal, 57 ans, comparaît le jour où Jérôme Cahuzac échappe ...

    Caché ou cassé ?

    Ce n’est pas sa faute. Parmi tous les sdf qui hantent nos rues, Didier ...

    Ils ont osé ! (3/3)

    Les dernières pour la route ! Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER ...

    Rien à foutre

    Le 21 août, c’est encore le plein été. Vers 18 heures, dans une rue ...

    Fenêtre sur cour

    On imagine les voisins « gogner » à leur fenêtre, à la nuit tombante, dans ce ...