5 bonnes raisons de faire la fête le 21 juin à Amiens

    Elle revient en France mais aussi à travers le monde chaque 21 juin, date du premier jour de l’été dans l’hémisphère nord. Ci-dessous, cinq bonnes raisons de l’aimer et d’en profiter à fond de cette sacrée Fête de la musique !

     

    Fête de la musique à Amiens

     1. Un pas dans l’histoire, deux pas dans l’été.

    Elle a été imaginée en 1976 par le musicien américain Joel Cohen qui œuvrait alors pour France Musique. L’incontournable Jack Lang, alors ministre de la Culture, s’en inspira et donna l’impulsion à l’événement. Dès 1982, celui-ci devint fête nationale. Depuis 2011, la fête s’est totalement internationalisée ; on la célèbre aujourd’hui dans quelque 110 pays répartis sur les cinq continents. Mais l’histoire (chaque note propulsée dans l’air ce soir-là est un hymne
    minuscule à un musicien défunt) et la musique, ne doivent pas faire oublier qu’on rend aussi hommage à l’été. Généralement, il fait doux comme dans le coeur d’un roman de Françoise Sagan. Enfin, généralement…

     

    2. Trois grandes scènes à Amiens

    Trois scènes seront installées par Amiens Métropole pour cette 38e édition de la Fête de la musique à Amiens : place de l’Hôtel de Ville (de 17 à 23 heures), place Gambetta (de 17 heures à minuit) et au Coliseum (de 19 à 23 heures). De nombreux groupes amateurs ont été invités à jouer via un appel à participation. Au Conservatoire Auditorium Henri-Dutilleux à 19 heures, aura lieu le concert Les violons
    dansants par les violonistes et altistes en 1er et 2e cycle du CRR. Sur une pédagogie alliant le mouvement, le plaisir et l’exigence, fondée par la violoniste Tina Strinning. Entrée libre. Programme complet de la fête de la musique sur www.amiens.fr


    3. Une fête populaire

    « La Fête de la musique est toujours un événement fédérateur à Amiens, une fête
    populaire et participative ouverte à toutes et tous » explique Nathalie Devèze, vice-président d’Amiens Métropole, déléguée à la Culture et au Patrimoine. « Elle permet de rassembler des groupes amateurs venus de tous horizons musicaux et artistiques. C’est toujours une occasion de rappeler la vivacité de cet art, l’ampleur et la diversité des pratiques musicales sur notre territoire. »


    4. De jeunes notes

    La Fête de la musique, ce sont souvent de jeunes musiciens qui s’expriment, ou qui se lancent. L’Université de Picardie Jules-Verne (UPJV) met en place un podium à partir de 18 heures, placette Lafleur (rens. 03 64 26 83 22). Il en va de même pour le Crous qui présente une scène étudiante, au début de la rue de Noyon, en face du Tower’s pub : à 20 heures, le talentueux et prometteur Andréa Turchi (chanson francoitalienne); à 21 heures ; Nihilo diffusera son rap US ; à 22 heures, punk rock avec Bill the Dog ; et à 23 heures, électronica avec Cailloux.


    5. Des notes d’expérience : cherchez le Chris Roche !

    Parmi les musiciens, des jeunes talents, mais aussi des talents confirmés comme Christian Roche, professeur de guitare, de basse et de batterie au centre culturel Jacques-Tati, à Amiens. « C’est le moment où les gens peuvent faire un peu de musique dehors » résume-t-il. « Il y a quelques années, on pouvait s’installer
    un peu n’importe où, aujourd’hui, je ne suis pas certain que ce soit encore d’actualité. Ça marque aussi la fin de saison pour les centres culturels et les écoles de musique. » Christian sera, bien sûr de la fête. Il ne sait pas encore où. À vous de le trouver.

     

    FM

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le Noël d’Eric Boutté

    À la veille des fêtes de fin d’année, le chef étoilé de l’Aubergade imagine ...

    Les spectacles à ne pas manquer en septembre

    YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER, RAIDES DINGUES DE PRÉVERT Yolande Moreau, comédienne et réalisatrice, ...

    On a testé pour vous…”Think My Art” !

    Think my art, mais qu’est-ce que c’est? Une plateforme made in Amiens qui propose ...

    My Home Addict

    Un showroom de décoration aux portes d’Amiens Ouvert depuis octobre dernier à Dury, le ...

    Robin Room, des influences british à Amiens

    Dans un lieu réaménagé et redécoré par Claire Chaumeil, the Robin Room est le ...

    Le rouge, s’invite dans la décoration

    Couleur intense, symbole de l’amour et de la passion, le rouge et ses nuances ...