Quand les codes du sport s’invitent dans nos dressings

    À l’heure de la non-sophistication à l’extrême, le sportswear rappelle que la mode peut être à la fois pratique et stylée, confortable et tendance et même audacieuse et pragmatique. Oxymore ? Non, juste terriblement dans son temps.

     

    Il était une fois où les baskets, leggings et autres sweats à capuche n’avaient pas le droit de cité dans les vestiaires quotidiens. Ils restaient cantonnés à la salle de sport ou pire au dimanche canapé. Mais ça c’était avant. Avant que le sportswear ne fasse irruption partout : dans la rue, sur les podiums, pendant la pause dej’… La tendance healthy/veggie/sporty, un brin culpabilisante, a permis l’arrivée de pièces design et confortables dans l’espace public.

    À tel point que le sportswear est devenu une véritable philosophie. Et ça, les marques l’ont
    bien compris. Du chicissime Chanel au très mode Zadig & Voltaire, toutes ont succombé à ce mode de vie. Les spécialistes du genre comme Adidas, Nike, Reebok ou Converse l’ont bien compris. En s’associant à la créatrice Stella McCartney régulièrement la griffe aux trois bandes a su partir à la conquête des modeuses par exemple. Les atouts techniques des vêtements ne suffi sent plus, il faut ce petit truc en plus qui fait que l’on reste smart en position du cobra ou en sueur sur le tapis de course. Le sport devient une affaire de style ! Une excellente occasion pour les marques phares des années 90 comme Filas, Lotto, Champion de revenir sur le devant de la scène.

     

    Le Coq Sportif a tiré son épingle du jeu en misant sur l’attrait pour le vintage avec des collections léchées, élégantes, sportives mais pas trop. Bref, le combo idéal pour attirer un nouveau public vers le sportswear. Et pour tous ceux qui refusent catégoriquement de se transformer en accros du running à la ville, il y a une solution : succomber aux collections Lacoste. Toujours élégante, la ligne du crocodile privilégie un sportswear à la fois chic et décontracté. Au-delà de ses célèbres polos, la griffe a su insuffler un nouveau souffle au néo-sportif : en jouant sur les matières, les formes, les coupes, elle met à jour un look confortable mais toujours impeccable. Et ça c’est terriblement frenchy.

    D.L.P.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Gaumont fête les dix ans de l’opéra au cinéma

    Alain Weislo, directeur du cinéma Gaumont d’Amiens, nous explique la démarche et dresse un ...

    Le Perfecto prend des couleurs

    L’iconique blouson de cuir se pare en ce printemps de jolies couleurs. Rose tendre, ...

    Les fantaisies colorées d’Envie de rêve

    Dans l’atelier d’Envie de rêve on découvre un univers consacré à une enfance insouciante. ...

    Les spectacles à ne pas manquer en avril !

    LA « LOGIQUIMPERTURBABLEDUFOU » vue par Zabou Breitman Une pièce émouvante, drôle. Coup de ...

    Pâques : ce que vous réservent les chocolatiers amiénois

    Après le Salon du chocolat, nous retrouvons les artisans chocolatiers amiénois pour la fête ...

    A vélo, on découvre une autre Baie de Somme

    Plus discret, lent et léger, le vélo est un mode de transport passe-partout. L’idéal ...