Découvrez notre dossier lingerie pour la Saint-Valentin

    Chantal Thomass, le boudoir des délices

    Dentelles sexy, lingerie rose et noire, jeux d’éventails…La créatrice à la célèbre frange noire de Jai s’est imposée comme la papesse de la lingerie, rien de moins. Synonymes de glamour, d’espièglerie et de séduction, les pièces Chantal Thomass incarnent une femme résolument libre.

     

    Dès l’enfance Chantal Thomass fait preuve d’une incroyable liberté et d’un sens de l’audace inégalé. Premier acte de rébellion ? Modifier son si sage uniforme de collégienne.

    Dès lors, cette passionnée de dessin ne transigera avec rien. Après s’être frottée au prêt-àporter
    dans les années 60, où déjà elle place les dessous au-dessus des vêtements, la créatrice s’intéresse naturellement à la lingerie en s’inspirant des pièces de cabaleret. Tellement parisien ! Ces ambiances feutrées où règnent le rose, la soie, le noir et les banquettes capitonnées seront sa signature.
    Ses créations, terriblement sexy, célèbrent une femme libre, moderne, qui refuse tout carcan et se moque de la bienséance. Une femme glamour et séductrice mais jamais soumise à un hypothétique amoureux. Avec ses jeux de dentelles, ses soutiens gorges corbeilles, ses guêpières qui viennent parfaitement souligner les courbes les plus folles ou ses crinolines très « boudoir chic »,Chantal Thomass fait la part belle à l’élégance à la française, à son savoir-vivre et à sa douce folie. D’ailleurs, son savant mélange de matières et de formes vient juxtaposer contemporain et ancien avec une
    facilité déconcertante. Un sens du chic qui s’incarne aussi avec la silhouette Chantal Thomass. Avec son carré noir de Jai, son oeil ourlé d’espièglerie et son impeccable ensemble noir et blanc, la styliste est parfaitement identifiable.

    Exactement comme les danseuses du Crazy Horse qui ont fait virevolter l’esprit Chantal Thomass à l’occasion du show « Dessus Dessous » de 2016 à mars 2017 ! Un partenariat follement glamour. Inattendu aussi comme ses collaborations éclectiques avec Damart, Coca-Cola, Clairefontaine ou Interflora. Celle qui aime plus que tout passer d’un univers à un autre pour imprimer sa marque fait
    aussi preuve d’une rare force de caractère.

    Après de folles péripéties à la fin des années 80, la perte de sa marque et un procès retentissant,
    cette parisienne pure sucre a su réimposer ses codes, se réinventer et s’ouvrir à la création de bas et de collants pour parfaire son boudoir insolent. En affichant toujours un sourire enjôleur et une grâce à toute épreuve.

    Comme si la vie en Chantal Thomass était aussi pétillante qu’une bulle de champagne. Détonnant !

     

    La dentelle, objet de tous les désirs

     

    Ses fils habilement entrelacés composent depuis plus de 200 ans les créations les plus exclusives. Un savoir-faire jalousement conservé à Calais et à Caudry, lieux emblématiques de fabrication de cette matière aussi délicate que sensuelle.

    Il y a des savoir-faire qui provoquent instantanément une admiration sans borne. La dentelle de Calais, aujourd’hui protégée par le label « Dentelle de Calais-Caudry® », est de ceux-là. Il faut remonter 200 ans en arrière pour voir la création de cette industrie locale fondée sur l’utilisation
    de métiers Leavers venus d’Angleterre. Aujourd’hui, rien ou presque n’a changé pour produire cette dentelle d’exception qui orne lingeries, modèles de haute couture et de prêt-à-porter de luxe du monde entier. C’est toujours sur une simple feuille de papier que le motif prend vie pour
    la première fois. Il faut un imaginaire foisonnant et une précision sans égale – comme la touche de Frédéric Rumigny au service des dentelles Darquer- pour créer des volutes de fils d’une finesse exceptionnelle. Si le numérique a pris le relais pour le perçage des cartons qui vont ensuite guider les machines, l’oeil est toujours très artisanal et la passion intacte. C’est sans doute cela qui a fait traverser les âges à la Dentelle de Calais-Caudry® qui s’incarne aujourd’hui à travers
    les créations de 11 manufactures. Pas une de plus. L’excellence est à ce prix.

    Parmi elles, Noyon Dentelle créé en 1919, qui est aujourd’hui le premier fabricant mondial de cet or des Hauts-de-France. Que l’on ne s’y trompe pas. Si la dentelle est un élément phare du patrimoine local, elle est aussi et surtout incroyablement innovante et contemporaine.
    L’industrie a su faire évoluer modèles et teintes pour répondre aux exigences des créatifs qu’ils
    soient stylistes, décorateurs ou designers. C’est ce sens inné d’une sensualité bucolique et poétique que l’on retrouve sur les catwalk, tapis rouge, mariages royaux, boudoirs chics et une des magazines du monde entier. Un glamour assumé, qu’aucune matière ne saura jamais remplacer.

    P.S cet art magistral est à découvrir au sein de la Cité de la dentelle et de la mode ainsi qu’au Musée de la dentelle de Caudry.

     

    D.L.P

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    2
    J'ADOREJ'ADORE
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le programme de Chloé pour vous remettre en forme !

    Ancienne triathlète, Chloé Quignon a sa salle propre salle de sports « Tonico Pilates », située ...

    J’ai testé… visite en haut de la Cathédrale d’Amiens

    Ce mois-ci, je vous emmène avec moi en haut de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens, ...

    Evadez-vous en Picardie pour le réveillon

    DANS UN HÔTEL DE LUXE AVEC SPA Déconnexion totale et pause chic en amoureux… ...

    Fifty Fifty : le goût du vintage

    Fabien Caumont passe plus de temps sur les routes à dénicher des trésors que ...

    La Pigmentite met du pigment dans votre vie

    La Pigmentite est la nouvelle boutique atelier qui a ouvert dans le centre-ville amiénois. ...

    Découvrez une maison de charme

    La rédaction vous propose une petite visite d’un bien d’exception actuellement en vente dans ...